Location d’un bien : comment choisir son cautionnaire

Le propriétaire bailleur est en droit de demander que son futur locataire dispose d'une caution, garantie supplémentaire afin de se prémunir contre le risque de loyers impayés. Comment choisir son cautionnaire ? Éléments de réponse à suivre dans cet article.

Pourquoi bien choisir son cautionnaire est-il important ?

Le cautionnaire ou garant s’engage à régler loyer et charges en cas de manquement du locataire. Un plafonnement des dettes prises en charge par le garant peut être fixé, on l'appelle le "montant garanti". Ce montant peut toutefois être illimité, le cautionnaire s'engageant alors à régler la totalité des dettes du locataire.

Il existe deux formes de caution :

1. La caution simple qui permet au garant de demander le "bénéfice de discussions". Le bailleur doit alors poursuivre prioritairement le locataire afin de récupérer son dû. Mais en cas d'insolvabilité de ce dernier, le garant sera contacté afin de prendre en charge ses dettes.

2. La caution solidaire qui permet au bailleur de s’adresser indifféremment au garant ou au locataire. Le cautionnaire peut alors se retourner contre le locataire et lui réclamer les sommes qu'il lui aura fallu débourser.

Un rapport d'extrême confiance doit donc exister entre le locataire et sa caution. Le choix du cautionnaire doit être particulièrement réfléchi.

Comment bien choisir son cautionnaire ?

Il est possible de faire appel à deux sortes de garants :
1. une personne physique, soit un parent (n'importe quel membre de la famille), un ami, un tiers.
2. une personne morale, soit une entreprise, une banque ou encore une association.

Important : le garant doit être solvable (soit disposer de revenus suffisants) pour être accepté par le propriétaire-bailleur.

Dans la plupart des cas, les locataires s'adressent à une personne physique afin d'endosser cette casquette de garant.
Les personnes morales peuvent pourtant jouer ce même rôle de cautionnaire, leur solvabilité étant par ailleurs plus facilement garantie. Obtenir l'engagement d'une personne morale sera toutefois soumis à certaines conditions (communauté d'intérêt, objet social, etc.)

À noter : un même locataire peut avoir plusieurs cautions. En cas d'impayé, les dettes contractées sont alors partagées entre les cautionnaires. Une solution qui sécurise d'autant plus les garants qui auront préalablement engagé l'ensemble de leurs biens afin de prendre en charge ces dettes éventuelles.

-> En savoir plus sur les assurances loyer impayé.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Gestion locative

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
MISE EN LOCATION D'UN BIEN

LOCATION D’UN BIEN : COMMENT CHOISIR SON CAUTIONNAIRE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS