Les normes d’habitabilité d’un logement

Les normes d’habitabilité sont incontournables, car elles définissent la notion de logement décent et à cet égard, un propriétaire-bailleur ne peut pas louer un logement ne répondant pas à ces normes. Découvrez quels sont les critères qui rendent un logement habitable.

Il existe des normes qui déterminent l’habitabilité d’un logement

Pour qu’un logement (appartement ou maison) soit être considéré comme habitable, il doit répondre à la définition de logement décent, ce qui signifie qu’il doit pouvoir garantir l’hygiène, la sécurité et le confort de l’occupant. Il existe tout d’abord une norme quant à la surface habitable du logement, car selon la composition du ménage, le logement devra être conforme à une certaine dimension :

  • Il devra présenter une surface minimum de 9m² pour une seule personne.
  • La surface devra être de 16 m² minimum pour deux personnes.
  • Il faudra ajouter 9m² par personne supplémentaire.

De plus, le logement devra assurer la sécurité et le confort du locataire par la présence de certains équipements :

  • Le logement doit bénéficier d’un système de renouvellement de l’air, d’un éclairage naturel suffisant ainsi que d’une ouverture sur l’extérieur. Un logement sans fenêtre, par exemple, serait considéré comme indécent, et donc pas habitable.
  • Le logement doit bénéficier d’un système de distribution de l’eau potable, froide et chaude.
  • Un dispositif de chauffage doit avoir été installé.
  • Chaque logement doit disposer d’une cuisine ou d’un coin cuisine avec évier.
  • Le logement doit disposer d’une baignoire ou d’une douche en bon état de fonctionnement.
  • Les toilettes doivent être séparées de la cuisine ou de la pièce où sont pris les repas.

Enfin, sachez que le logement doit plus généralement témoigner d’un bon état d’entretien, de même que l’occupation et l’utilisation qui en sont faits doivent être en accord avec sa destination.

Quels sont les recours si les normes d’habitabilité d’un logement ne sont pas respectées ?

Dans l’absolu, on peut loger n’importe qui dans n’importe quel logement quel que soit son état, du moment que c’est à titre gratuit. En revanche, lorsqu’il s’agit de mettre un logement en location, les normes d’habitabilité sont alors incontournables, et le propriétaire-bailleur encourt des sanctions si le logement qu’il loue ne répond pas à ces normes.

Ainsi, si vous êtes locataire et que vous estimez que le logement que vous occupez à titre de résidence principale n’est pas conforme aux normes d’habitabilité, vous pouvez demander à votre propriétaire une mise en conformité. Si ce dernier semble en désaccord, vous pouvez saisir le juge qui constatera la non-conformité du logement aux normes d’habitabilité, et exigera des travaux. De même, le juge pourra être en mesure de demander une réduction de votre loyer.

Enfin, sachez que la jurisprudence estime que si vous occupez un logement indécent, vous êtes en droit de le quitter sans être contraint(e) de respecter le délai de préavis de départ. En revanche, notez que vous devrez apporter la preuve du caractère indécent du logement.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Gestion locative

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Les normes d’habitabilité d’un logement Les avis et commentaires
  • (suite)En haut ce n'est pas mieux, la mezzanine etait elle aussi en partie eclairee par le velux il ne reste q'une fenetre au ras du sol et une minuscule lucarne qui ne sert pas à grand chose etant donnée quelle est enferme dans une espece de cabine censee servir de dressing dont les murs bouffent de lespace et arrêtent la lumière. Tous ces inconvenients etaient compensés par l'apport en eclairage de ce velux qui n'existe plus.

    AE - Le 29/03/20 à 22h34

  • Bonjour,
    Concernant l'eclairage naturel Je suis très perplexe, car le logement où j'habite est bien pourvu d'ouvertures, une fenetre dans chaque pièce, mais c'est malgré ça extremement sombre, il est impossible même en plein jour de se passer entièrement d'éclairage artificiel :
    - situé au fond d'une cour, arbres devant la fenetre et au dessus de la porte, velux dans l'escalier (je suis en triplex) supprimé par les ABF suite à une refection de toiture juste apres signature de bail avec le proprietaire precedent (je sais je me suis fait avoir), résultat le premier etage est presque aussi sombre que la "pièce à vivre" on croirait vivre volets fermés, le second escalier prenant le quart de la pièce ça augmente la pénombre et la lumière devant la fenetre donnant sur la porte de la salle d'eau en occupant un autre quart juste en face, la moitié de la pièce n'est jamais éclairée.

    AE - Le 29/03/20 à 22h33

Voir tous les commentaires LES NORMES D’HABITABILITÉ D’UN LOGEMENT
Annuaire des professionnels de France
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Dossiers

Galeries photos

produits