Location immobilière, comment éviter les arnaques ?

La location immobilière fait l’objet de nombreuses arnaques, aussi bien du côté des propriétaires que du côté des locataires qui peuvent être victimes de pratiques frauduleuses. Pour éviter les mauvaises surprises, il est important de connaître les pratiques les plus courantes afin de s’en prémunir. Alors, comment éviter les arnaques en location immobilière ?

Les arnaques à éviter pour les locataires

Avant tout, si l’affaire semble vraiment trop belle pour être réelle, il vaut mieux ne pas donner suite. En effet, si le loyer proposé est trop en dessous des tarifs locatifs du marché, il y a peut-être anguille sous roche !

Une fois que vous avez trouvé un bien qui vous semble intéressant, vous devez encore rester vigilant. Attention, il ne faut jamais envoyer de l’argent sous prétexte de réserver l’appartement ou la maison en location qui serait situé(e) dans une zone très demandée, même s’il y a une promesse de faire passer votre dossier de location avant les autres. D’ailleurs, il est vivement déconseillé de verser de l’argent sans avoir signé le contrat de location (surtout dans le cas où vous n’avez pas encore visité le bien en question).

Et lorsque tout est bien en règle et qu’un paiement est à effectuer (caution notamment ou premier loyer), il faut utiliser un service de paiement réglementé, sécurisé et affichant une bonne traçabilité. Les cartes de crédit et les virements bancaires permettent notamment de garantir cette traçabilité (surtout pas de versement en espèces).

Propriétaires : ce qu'il faut savoir avant de mettre un bien en location

Les propriétaires peuvent également être victimes d’arnaques de la part de « faux locataires ». Une personne malhonnête affirme, par exemple, qu’elle désire louer un bien rapidement. Dans ce cadre, elle fait parvenir un chèque soi-disant de caution affichant un montant plus important que celui qui est demandé par le propriétaire. Ce fraudeur dit, par la suite, qu’il s’agit d’un malentendu. Il exige alors que l’excès envoyé lui soit renvoyé. Au final, le propriétaire se rend compte que le chèque n’est pas valable et a été rejeté par la banque.

Il faut également se méfier des personnes qui veulent louer sans même voir le bien en location. Parfois, elles affirment être prêtes à verser une partie du montant en espèces. Dans ce cadre, elles demandent les coordonnées bancaires du propriétaire. Il vaut mieux ne pas donner suite.

Enfin, il ne faut jamais envoyer de copies des documents officiels de votre bien à la location. Ne faites pas non plus parvenir de données personnelles comme une photocopie de carte d’identité ou de passeport, pour éviter les usurpations d’identité.

Attention à l'état des lieux, un document source de litige
Enfin, dernier point d'arnaque qui est valable aussi bien pour les propriétaires que pour les locataires : l'état des lieux. Ce document doit être rédigé et signé conjointement par les deux signataires. La rédaction de l'état des lieux ne doit pas être bâclée, et chaque détail doit être vérifié minutieusement (signaler une fissure, un carrelage cassé, un trou dans le mur, une fuite d'eau...). En effet, lors du départ du locataire, un état des lieux de sortie sera effectué, un moment qui est souvent source de litige, notamment au niveau du remboursement de la caution.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Gestion locative

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
MISE EN LOCATION D'UN BIEN

LOCATION IMMOBILIÈRE, COMMENT ÉVITER LES ARNAQUES ?
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS