Comment lutter contre la vacance locative

La location est un bon investissement mais il faut penser aux périodes de vacance locative. Pour diverses raisons, certains biens peuvent rester vides pendant un long moment. La rentabilité du bien locatif sera alors moins performante. Voici quelques solutions pour les propriétaires qui veulent éviter de perdre trop d’argent.

Logement vacant : faire un point sur le bien

Si l'appartement ne trouve pas preneur, peut-être faut-il faire un point sur son attractivité. Le loyer demandé est peut-être trop cher. Pour en être sûr, renseignez-vous auprès d’une agence immobilière ou parcourez les sites d’annonces. Comparez avec des biens correspondant au votre, de même superficie et de même localisation.

Le problème peut également venir de l’état de l’appartement. Il est parfois nécessaire de faire quelques petits travaux pour redevenir compétitif et attractif.

Il peut s’agir encore d’un manque de visibilité sur le marché. Pour lutter contre la vacance locative, n’hésitez pas à diffuser votre annonce sur plusieurs sites. Le descriptif doit être attrayant ainsi que les photos.

Pour les grands appartements, pensez à la colocation pour éviter la vacance

La vacance locative est un phénomène récurrent pour les grandes habitations. Les loyers sont souvent élevés et il faut trouver des locataires recherchant une grande surface. Ce sont en général les biens les plus compliqués à louer.

La colocation reste une bonne solution pour résoudre le problème. Vous pouvez louer en meublé et donc pratiquer des prix plus élevés. La recherche de colocataires peut être faite par des prestataires spécialisés. Cela a un coût mais vous permet d’éviter les périodes de vacance bien plus onéreuses. Certaines enseignes proposent même de s’occuper de l’aménagement et du home staging afin qu’il corresponde aux besoins.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Gestion locative

Prendre une assurance vacance locative

Si le marché est saturé et que la concurrence est rude, prenez une assurance. L’assurance vacance locative vous assure un revenu entre deux locations. Pour en bénéficier, il faudra débourser un pourcentage du loyer annuel charges comprises.

Elle peut se prendre seule ou en option dans le cadre d’une autre assurance. C’est souvent le cas dans la GLI (Garantie des Loyers Impayés). Le remboursement n’intervient qu’après une franchise de un à trois mois. Attention, l’assurance vacance locative ne doit pas être confondue avec la carence locative qui correspond à un bien jamais loué.

Passer par un administrateur de biens

Les administrateurs de biens proposent également ce type de garanties. Elles sont parfois plus chères mais aussi plus étendues. Mais passer par ce type de service a bien d’autres avantages. L’administrateur s’occupe de la recherche, du choix des locataires, de la rédaction du bail, de l’état des lieux... C’est un vrai gain de temps, surtout s’il s’agit d’une colocation. C’est aussi l’assurance de respecter les règles, les textes de loi. Plus de recherches, de rendez-vous et d’administratif à gérer. D’autre part, il possède des réseaux et une technique professionnelle de recherche. Un professionnel qui gère l’occupation du bien diminue les risques de vacance locative.

A lire également : Location immobilière, comment éviter les arnaques ?

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
MISE EN LOCATION D'UN BIEN

COMMENT LUTTER CONTRE LA VACANCE LOCATIVE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS