Logement étudiant : à quelles aides avez-vous droit ?

Trouver un logement étudiant et réussir à payer son loyer tous les mois peut être une vraie galère pour les étudiants. Pourtant, de nombreuses aides sont disponibles pour les aider à s’en sortir. Retour sur ces dispositifs ouverts aux étudiants.

Les aides pour payer sa caution

1. Les aides LOCA-PASS de la CAF. Il s’agit de deux aides : l’avance de la caution et la garantie de caution solidaire. Ces aides sont cumulables avec MOBILI-JEUNE. Pour en bénéficier, l’étudiant (de moins de 30 ans) doit avoir un CDD, être en stage ou être boursier d’État.

  • L’avance de caution est un prêt à taux 0% (sans frais de dossier, dans la limite de 500 euros) que vous commencez à rembourser à partir du troisième mois. Vous avez ensuite 25 mois au maximum pour rembourser le prêt.
  • LOCA-PASS se porte garant pour vous gratuitement. En cas de besoin, il peut couvrir jusqu’à 9 mois d’impayés, dans la limite de 2000 euros par mois.

2. L’aide MOBILI-JEUNE. Elle vous aide à payer votre loyer pendant votre formation professionnelle. Pour en bénéficier, il faut avoir moins de 30 ans, être sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation et percevoir un revenu inférieur au SMIC. L’aide est versée chaque trimestre dans la limite des trois années.

3. La CLE, caution locative étudiante. Gérée par le CROUS, c’est une garantie de l’État, disponible dans toutes les académies. Elle est réservée aux étudiants qui n’ont pas de garant personnel et âgés de moins de 28 ans.

Les aides pour payer son loyer

4. La CAF, caisse d’allocations familiales. La CAF peut attribuer deux aides au logement : l’ALS et l’APL. Les deux aides ne sont pas cumulables.
L’ALS est l’aide la plus généralement accordée aux étudiants, notamment pour les résidences universitaires du CROUS et porte sur des critères de surface et de confort du logement étudiant.
Pour bénéficier de l’APL, votre logement doit être conventionné. Il vous suffit de le demander au propriétaire puis d’effectuer votre demande directement sur le site de la CAF.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Gestion locative

Les aides pour les étudiants parisiens

5. L’A.I.L.E, l’aide à l’installation dans un logement pour les étudiants a été mise en place par la mairie de Paris. À destination des étudiants boursiers qui ne trouvent pas de place en résidence et doivent trouver un logement privé, son montant forfaitaire est de 900 euros. Les critères d’obtention de cette aide sont cumulatifs : boursiers de Paris, Créteil ou Versailles, inscrit dans un établissement supérieur dans un de ces académies, ayant un logement hors résidence universitaire (peut importe le type de contrat : classique, colocation, logement social…). L’aide est versée en une seule fois.

6. L’aide Paris Logement. Cette aide est ouverte aux actifs, aux seniors, aux locataires et aux étudiants boursiers parisiens. Il est nécessaire d’être nommé sur le bail à titre principal pour en bénéficier.

A lire également : Comment louer un logement en étant au chômage ?

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
MISE EN LOCATION D'UN BIEN

LOGEMENT ÉTUDIANT : À QUELLES AIDES AVEZ-VOUS DROIT ?
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS