La peinture antibruit

Le bruit est un enjeu majeur lors de la construction ou de la rénovation d’un logement, car beaucoup se disent gêner par les bruits extérieurs. Pour pallier à ce problème sans dépenser une fortune dans des travaux de rénovation, tournez-vous vers la peinture antibruit qui renforce l’insonorisation de votre logement.

La peinture antibruit

La peinture antibruit  © Milan - Fotolia.com

Les caractéristiques de la peinture antibruit

Difficile à croire, et pourtant vous trouverez bel et bien de la peinture antibruit capable de renforcer l’isolation phonique de votre logement. Cette peinture est une peinture composée de microbilles de verre, capables d’emmagasiner de l’air, ce évite que les sons ne soient transmis à travers les murs. On relève d’ailleurs une réduction moyenne de 50 % des bruits provenant de l’extérieur de la pièce, avec une efficacité renforcée vis-à-vis des bruits aigus tels que les cris d’enfant, les klaxons, les alarmes et la musique.
Pour une efficacité optimale, cette peinture nécessite une sous-couche de protection spécifique ainsi que deux couches de peinture antibruit, afin d’établir une épaisseur d’air suffisante qui va amortir les bruits. Ainsi, vous vous rendrez compte que les bruits sont moindre d’une pièce à l’autre, sans compter que vous pouvez également en appliquer au plafond afin de moins percevoir les bruits provenant de l’étage au-dessus. Notez que vous trouverez aussi bien des peinture antibruit blanches que des peintures colorées, et vous pouvez parfaitement envisager de coller du papier peint par-dessus.

La méthode pour l’application de la peinture antibruit

La peinture antibruit a fait ses preuves dans le domaine de l’isolation phonique, mais encore faut-il l’appliquer correctement, en suivant une méthode spécifique. Pour commencer, vous devez nettoyer grossièrement votre mur en le dépoussiérant afin de permettre une meilleure adhérence de la peinture. Une fois votre mur propre, vous pouvez appliquer une première couche à l’aide d’un rouleau nid d’abeille, afin de constituer une sous-couche phonique. Après avoir laissé sécher cette sous-couche durant environ 4 heures, vous allez appliquer deux couches supplémentaires, qui seront appliquées cette fois-ci à l’aide d’un rouleau à poils plus longs.
Notez cependant que cette méthode ne s’applique qu’aux murs en bon état, à savoir lisses et sans aspérités. Si votre mur est endommagé et que vous souhaitez une isolation phonique optimale, vous devrez appliquer, avant la peinture, une toile de verre antibruit de quelques millimètres d’épaisseur, ce qui va vous permettre de réparer vos murs, tout en améliorant l’isolation phonique.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Murs, façades

Comptez environ 18 €/m² de peinture antibruit

Vous pouvez vous procurer de la peinture antibruit dans tous les magasins de bricolage, dans les magasins de vente de matériaux de chantier, ou encore sur internet, ce qui vous permet de comparer les prix et la qualité des produits.
Pour une insonorisation optimale de votre logement vous allez devoir vous procurer la sous-couche de peinture anti-bruit, ainsi que de la peinture antibruit. La sous-couche antibruit vous coûtera en moyenne 20 €/litres, tandis que la peinture antibruit vous coûtera environ 25 €/litres. Notez qu’avec un litre de matière, vous pouvez recouvrir environ 4 m², ce qui signifie que vous devez prévoir environ 18 €/m², si vous suivez la méthode de la sous-couche additionnée à deux couches de peinture antibruit.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
REVÊTEMENTS MURAUX

LA PEINTURE ANTIBRUIT
Les avis et commentaires

Trouvez des professionnels qualifiés pour vos travaux !

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS