5 astuces pour avoir de beaux hortensias

Avec son abondante floraison et son beau feuillage, l’hortensia est un classique du jardin qui séduit depuis son introduction en France par le naturaliste Philibert Commerson à la fin du XVIIIe siècle. Rustique et résistant, il est facile à vivre. Mais attention, planté au mauvais endroit ou dans une terre qui ne lui convient pas, il va dépérir. Voici 5 astuces pour que vos hydrangeas (c’est leur nom latin !) donnent le meilleur d’eux-mêmes.  

1 - Choisissez le bon emplacement pour votre hortensia

A l’état naturel, la majorité des variétés d’hortensias pousse dans des forêts de feuillus humides. C’est pourquoi, dans votre jardin, choisissez un endroit mi- ombragé. Le soleil du matin ou du soir lui est bénéfique. Mais il n’aime pas le soleil de l’après-midi qui le dessèche.

Placez-le sous un grand arbre ou contre un mur qui protégera ses jeunes pousses des gelées printanières. En effet, il démarre sa végétation dès le début du printemps.

  • Notez que trois variétés d’hortensias apprécient le soleil : hydrangea paniculata, hydrangea arborescens et hydrangea quercifolia.
  • Lorsque vous souhaitez créer un massif d’hortensias, espacez les jeunes plants d’au moins 80 cm pour que chacun puisse s’épanouir sans contrainte.

2 - Utiliser de la terre de bruyère pour votre hortensia

Il est recommandé de planter les hortensias dans de la terre de bruyère. En effet, ils aiment les terres acides et apprécient peu le calcaire. Mais la terre de bruyère pure est extrêmement drainante et très peu nutritive. Pour que vos hydrangeas prospèrent, mélangez à part égale la terre de bruyère avec du terreau ou de la terre de jardin non calcaire.

En terre calcaire ou argileuse, préparez un grand trou que vous remplissez du mélange terre de bruyère et terreau. Ajoutez si besoin du sable grossier pour décompacter la terre et un peu de tourbe.

A savoir : Le sol idéal pour planter un hortensia est meuble, riche en humus, humide et légèrement acide (pH compris entre 5 et 6).

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Aménagement de jardin

3 - Comment intensifier ou changer la couleur de votre hortensia ?

La couleur des fleurs de votre hortensia dépend de l’acidité de la terre dans laquelle il est planté. C’est pourquoi, vous trouvez de superbes hydrangeas d’un bleu à nul autre pareil en Bretagne. La terre granitique bretonne est à la fois acide et riche en alumine (oxyde d’aluminium). Cette acidité favorise assimilation de l’alumine. Sans oublier un climat océanique doux et humide. Tout est réuni pour que les hortensias s’épanouissent.

  • Pour avoir des hortensias roses : il faut un milieu basique (pH supérieur à 7), les fleurs de vos hydrangeas resteront alors roses/rouges.
  • Pour avoir des hortensias à fleurs bleues / violettes : Il faut acidifier le sol pour obtenir une floraison bleue, pour cela ajoutez du sulfate d’aluminium. A partir du mois de mars, arrosez pendant 3 mois à raison de 2 ou 3 g de sulfate pour 1 l d’eau.
    Pour acidifier naturellement votre sol, incorporer régulièrement dans le sol des aiguilles de conifères ou de l’ardoise concassées.

A savoir : Il n’est pas possible de changer la couleur des hortensias à fleurs blanches.

4 - L’hortensia est sensible à la sécheresse, pensez à l’arrosage

L’hydrangea ne supporte pas la sécheresse. Si les précipitations sont insuffisantes, pensez à arroser régulièrement, même les pieds anciens.  Utilisez de préférence de l’eau de pluie qui ne contient pas de calcaire.

A savoir : Pour maintenir l’humidité du sol, paillez au pied de votre hortensia. Les écorces de pins ou les ardoises sont le paillis idéal puisqu’ils vont acidifier le sol.

5 - Taillez votre hortensia pour améliorer sa floraison

Un hortensia taillé chaque année vous donnera des fleurs plus imposantes. Pour stimuler la floraison, pensez également à apporter régulièrement un engrais spécial hydrangea.

A l’automne, vous pouvez couper les fleurs fanées et enlever le bois mort. Mais ne taillez qu’en mars, après les dernières grandes gelées.

A savoir : Il est parfois conseillé de laisser les inflorescences sèches sur la plante afin d’éviter qu’une taille ouverte en automne ne favorise l’infestation par des parasites. Si votre hortensia a été fragilisé par une maladie ou des parasites, laissez les fleurs jusqu’à la taille de fin d’hiver.
Si vous souhaitez déplacer votre hortensia, attendez le mois de novembre de préférence.

Les fleurs se forment sur les tiges de l’année précédentes, si vous taillez trop bas, votre hydrangea ne fleurira pas ou très peu !

Taillez pour aérer le centre de l’arbuste et laisser passer un maximum de lumière :

  • commencez par enlever le bois mort, si vous ne l’avez pas fait à l’automne ;
  • supprimez les plus vieilles branches ligneuses au niveau du pied ;
  • coupez à 1 ou 2 cm au-dessus de la première paire de bourgeons en partant du haut de la tige et non de la base.

A savoir : L’hydrangea quercifolia peut être taillé dès le mois d’août. L’hydrangea arborescens peut quant lui être coupé à 30 ou 40 cm du sol.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

5 astuces pour avoir de beaux hortensias Les avis et commentaires