Comment cultiver un bonsaï ?

Cultiver un bonsaï est bien plus qu’une simple activité de jardinerie, c’est un véritable art, une sculpture vivante. Ce nom d’origine japonaise signifie « plante dans un pot » et c’est exactement de cette particularité qu’il va falloir tenir compte pour entretenir un bonsaï. Donc voici quelques conseils de base pour savoir comment cultiver un bonsaï...

Comment cultiver un bonsaï ?

Comment cultiver un bonsaï ?  DR

Quelle culture, pour quel bonsaï ?

Certaines espèces ont été sélectionnées selon leur esthétique, leur difficulté et leur condition de vie. On peut, dans un premier temps, scinder les bonsaïs en deux types principaux : les bonsaïs d’intérieur et les bonsaïs d’extérieur. On peut citer d’autres façons de les classer comme la taille (mini, moyen et grand), les espèces tropicales, les espèces rustiques, les feuillus à grandes ou petites feuilles ou les conifères, sans parler pour chacune de ces espèces des formes qui peuvent être différentes.

Les espèces les plus prisées sont le carmona, le serissa, l’érable japonais, le ginkgo, l’épicéa mais pour des débutants les plus accessibles sont l’orme (ulmus parvifolia) et le ficus.

L’entretien général d'un bonsaï

Le fait de ne pas évoluer dans son élément naturel rend le bonsaï particulièrement fragile et exigeant. Les ennemis du bonsaï sont la chaleur, le froid et le vent. Les besoins d'un bonsaï en pot sont les mêmes que pour ses congénères qui vivent en pleine terre : le soleil, l’eau et les engrais.

L’entretien varie selon le type de bonsaï. Les espèces d’intérieur se placent près d’une fenêtre avec une exposition contrôlée pour éviter les brûlures du soleil et les espèces d’extérieur sont particulièrement sensibles au gel et doivent être mises à l’abri. L’eau et le substrat spécial bonsaï sont très importants, surtout au niveau du dosage : trop ou trop peu et l’arbre en subira les conséquences ! Le rempotage est indispensable tous les deux ou trois ans.

Côté esthétique, la taille et la ligature doivent être réalisées régulièrement pour lui garder sa forme.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Aménagement de jardin

Soigner son bonsaï au fil des saisons

Cultiver un bonsaï demande un soin particulier selon les périodes, voici quelques étapes à ne pas négliger.

  • Au printemps, les rustiques peuvent être sortis de leur retraite hivernale. Les conifères sont ligaturés et c’est le moment de rempoter ceux qui en ont besoin et de fertiliser les autres.
  • L’été, il faut protéger les bonsaïs des rayons trop directs du soleil et surtout veiller à ce qu’ils ne se dessèchent pas en arrosant régulièrement et en installant des billes d’argile dans la soucoupe pour retenir l’humidité.
  • L’automne est une préparation progressive de l’arrivée de l’hiver. Il faut ralentir petit à petit les arrosages, la fertilisation, la taille, la ligature et nettoyer les feuilles qui commencent à tomber.
  • L’hiver est une période de repos. Les rustiques sont mis à l’abri à la fin de la saison il faut penser à rempoter certains bonsaïs.
        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
JARDIN FLEURI

COMMENT CULTIVER UN BONSAÏ ?
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS