Les bulbes à fleurs

Les bulbes à fleurs sont incontournables au jardin. Avec les crocus, les jonquilles, les narcisses ou les tulipes ils marquent le printemps qui revient. Avec les dahlias, les glaïeuls, les bégonias ou les lys, ils soulignent la luxuriance de l’été. Mais quand faut-ils les planter ? Quel sol leur convient ? Et comment les conserver d’une saison à l’autre ?

Les bulbes à fleurs

Les bulbes à fleurs  © coco - Fotolia.com

Quand faut-il planter les bulbes à fleurs ?

La période de plantation des bulbes à fleurs dépend de leur époque de floraison.
Vous trouvez deux groupes de bulbes à fleurs :

  • Les bulbes fleurissant au printemps : Ils se plantent à l’automne précédent, d’octobre à fin décembre, avant que le sol ne soit gelé.
  • Les bulbes fleurissant l’été : ils se plantent au printemps lorsque les gelées sont terminées.

Pensez à échelonner vos plantations surtout pour les bulbes d’été dont les fleurs peuvent donner de jolis bouquets. Vous répartirez ainsi les floraisons sur toute la belle saison.

Où planter les bulbes à fleurs ?

Les bulbes à fleurs se plantent dans quasiment tous les types de sol. Mais leur plus grand ennemi est l’humidité. Dans un sol mal drainé, les bulbes vont pourrir. Si votre terre est argileuse, incorporez du sable ou de la tourbe pour l’alléger et assurer un bon drainage.

La majorité des bulbes à fleurs préfèrent une situation ensoleillée. Néanmoins, les narcisses, les muscaris, le muguet, les bégonias et les anémones s’accommodent parfaitement de l’ombre.
Soyez vigilant par rapport au vent : Les plantes à longues tiges comme les glaïeuls ou les lys craignent le vent. Placez-les de préférence dans des espaces abrités du jardin ou pensez à les tuteurer.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Aménagement de jardin

Faut-il arracher les bulbes à fleur ou les laisser en terre ?

En fait selon les bulbes, certains peuvent rester en terre et d’autres non. Vous devez arracher ceux qui craignent le gel comme les bégonias, les cannas, les glaïeuls et les dahlias. Mais vous pouvez laisser en place les petits bulbes, crocus, perce-neige, muscaris, narcisses, jonquilles et tulipes botaniques.
Mais attention, certains bulbes laissés en terre reviennent à l’état sauvage. Ainsi les tulipes à grandes fleurs redeviennent systématiquement rouges. Sans oublier que les plants risquent de s’épuiser. En effet, ils vont produire des bulbilles autour du bulbe principal.

Arracher ou laisser en place dépend aussi de la place dont vous disposez dans votre jardin. Les fleurs des bulbes de printemps fanées, vous souhaiterez peut-être planter à la place des annuelles…

Pour préserver vos bulbes, prenez la bonne habitude de coupez les fleurs fanés. Mais de coupez surtout pas les feuilles tant qu’elles n’ont pas jaunies et qu’elles ne sont pas sèches. C’est grâce aux feuilles que le bulbe va emmagasiner les nutriments nécessaires à une nouvelle floraison après la période de dormance.

Comment conserver les bulbes à fleurs ?

Pour bien conserver vos bulbes d’une saison sur l’autre, vous devez être particulièrement attentif à leur arrachage et à leur stockage.

  • L’arrachage des bulbes : Il se fait lorsque toutes les feuilles sont jaunes et sèches. Enfoncez les dents d’une bêche à côté des bulbes en faisant attention de ne pas les blesser. Faites un mouvement de levier pour décoller les racines. Retirez les bulbes du sol et laissez-les sécher quelques jours dans un local sec et aéré.
    Si vous devez arracher des bulbes avant le jaunissement complet des feuilles, prenez la précaution de conserver celles-ci. Replacer les bulbes avec leurs feuilles en terre dans un coin du jardin ou dans un bac avec de la terre. Attendez le jaunissement complet avant de les nettoyer.
  • Le nettoyage des bulbes : Coupez le feuillage sec et les racines puis brossez délicatement les bulbes pour éliminer la terre. Ne gardez que les plus gros et ceux qui sont en bon état.
    Ensuite placez-les dans des cagettes, sur des clayettes ou dans des sacs en papier. Entreposez-les dans le noir, dans un local hors gel, sec et bien aéré.
    Vous pouvez éventuellement les saupoudrer d’un fongicide. Méfiez-vous également des rongeurs qui pourraient venir festoyer avec vos bulbes !
    N’oubliez pas de les étiqueter afin de pouvoir retrouver facilement chaque variété au moment de les replanter.
  • Gardez les bulbilles : En prévision de nouvelles plantations gardez à part les petits bulbes qui apparaissent à côté des plus gros. Cultivés en pépinière pendant 2 ans, ils commenceront à donner des fleurs au bout de la troisième année.

Le saviez-vous ? Introduite en Europe et notamment aux pays Bas au XVIe siècle, la tulipe fut au siècle suivant l’objet de la première « bulle financière » de l’histoire. Entre 1634 et 1637, le prix des bulbes de tulipes atteint le prix d’une maison. Mais subitement le marché s’effondra entrainant la ruine de nombreux spéculateurs.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
JARDIN FLEURI

LES BULBES À FLEURS
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS