Les plantes grimpantes à palisser sur un mur

Pour donner du caractère à un simple mur, installez une ou des plantes grimpantes au pied. En peu de temps, votre mur disparaitra sous la verdure et les fleurs. Mais si quasi toutes les plantes grimpantes peuvent atteindre des sommets, pour certaines d’entre elles, il faut les palisser pour les aider s’accrocher et à grimper.

Les plantes grimpantes à palisser sur un mur : rosier grimpant

Les plantes grimpantes à palisser sur un mur : rosier grimpant  © anne Feneau - Fotolia

Les rosiers grimpants

Ils sont sans aucun doute les rois des grimpants !
Vous trouverez d’innombrables variétés possédants chacune des fleurs de toutes couleurs et de toutes grosseurs. Choisissez de préférence un rosier remontant qui fleurira de juin à octobre. Et s’il grimpe non loin de la maison, misez sur une variété parfumée.
Les variétés non remontantes vous donneront une abondante floraison en juin- juillet.
Les rosiers grimpants ne possèdent ni vrille ni crampon. Vous devrez attacher les branches à leur support. Et attention aux épines !
Les rosiers préfèrent le plein soleil. Mais quelques-uns peuvent s’épanouirent à mi-ombre.
Il demande une taille d’entretien régulière.

Les rosiers lianes

Moins répandus que leurs frères grimpants, ils possèdent des tiges plus longues (jusqu’à 10 m) et plus souples. Ils peuvent ainsi s’enrouler autour de leur support.
Sauf exception, ils ne sont pas remontants mais leur floraison de grappes de fleurs est vraiment très abondante et dure plus longtemps que celle du rosier grimpant.
Ils demandent peu de taille mais ils sont parfois si envahissants qu’il vous faudra les restreindre un peu en taillant.

-> En savoir plus sur les plantes envahissantes.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Aménagement de jardin

La glycine

Dès le printemps, ces grandes grappes de fleurs bleues-violettes au parfum délicat sont reconnaissables entre toutes. Si elle se plait, elle peut allègrement atteindre 15 m de haut. Autant dire qu’il vous faudra l’accrocher solidement. Mais, elle est aussi capable de s’enrouler toute seule autour de son support.
Rustique, la glycine a besoin de soleil pour fleurir. Après la floraison, ce sont ses feuilles comportant une dizaine de folioles chacune qui assurent le décor.
La glycine n’aime pas les sols calcaires ni trop lourds.
Les plus courantes sont la glycine de Chine (Wisteria sinensis) et la glycine du Japon (Wisteria floribunda).

Le Chèvrefeuille

Il se reconnait de loin par l’odeur suave de ses fleurs.
Le chèvrefeuille est vigoureux et peut atteindre facilement 5 à 6 m de haut. Selon la variété, son feuillage est caduc, semi-persistant ou persistant et sa floraison s’étend de mai à octobre. Robuste et résistant aux maladies, il s’adapte à beaucoup de terrain avec une préférence pour les sols frais. C’est la tête au soleil et le pied à l’ombre qu’il s’épanouira le mieux.
Attention, à l’automne ses petites baies décoratives rouge ou bleu-noir sont toxiques.
Il faut le palisser sur son support même si de lui-même il aura tendance à s’enrouler.

La clématite

Elle est la plus courante des plantes grimpantes à fleurs dans nos jardins. Sa floraison est abondante et ses fruits plumeux assurent le décor jusqu’à l’hiver.
Vous avez le choix entre plus de 200 espèces de clématites ! Selon les variétés elles possèdent des grandes fleurs (10 à 15 cm de diamètre) ou des petites fleurs (3 à 7 cm de diamètre) et une floraison précoce ou tardive. Ses feuilles peuvent être caducs, semi-persistantes ou persistantes.
Comme le chèvrefeuille, la clématite doit avoir la tête au soleil et le pied à l’ombre. Pensez à protéger son pied du soleil direct par un paillage sur 10 à 15 cm ou en plantant un arbuste bas.
Il faut l’accrocher à son support mais bien en place, selon l’espèce, elle atteint entre 2 et 10 m.

Le houblon doré

Pas besoin de devenir brasseur pour décorer un mur avec un houblon doré.
Ces jolies feuilles lobées se teintent de jaune doré au printemps pour aller ensuite vers le vert. A l’automne, les plants femelles portent des petits cônes à l’odeur caractéristique.
C’est une liane rustique qui repousse chaque année le printemps venu. Ses tiges de 6 à 7 m s’enroulent d’elles-mêmes sur leur support.
Le houblon se plait au soleil ou à mi-ombre dans un sol riche et bien drainé.
Normalement il ne demande pas de taille mais vous pouvez être amené à le rabattre s’il devient trop envahissant.

L’akébia ou akébie

Originaire de l’est de l’Asie, cette grimpante possède un feuillage élégant et très décoratif.
Ses feuilles sont palmées et découpées en long folioles. Elles passent du bronze à leur apparition au vert franc et bleuté dessous à maturité. L’hiver elles prennent une belle teinte pourpre.
Rustique, elle supporte des températures jusqu’à -15° voir -20°. De persistant son feuillage devient caduc à partir de -10°.
Facile à cultiver, elle s’accommode parfaitement d’une terre riche et bien drainée. Protégez son pied en hiver du gel et en été de la chaleur.
Ses tiges s’accrochent seules à leur support en tournant. Elles atteignent 10 m de long.

Pensez également au lierre, idéal pour recouvrir un mur.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
JARDIN FLEURI

LES PLANTES GRIMPANTES À PALISSER SUR UN MUR
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS