Airbnb : des revenus à déclarer et imposables !

Les locations via Airbnb ont explosé ! C'est une très bonne idée pour arrondir ses fins de mois. Mais, cette ubérisation de la location n'a pas échappé à l'administration fiscale. Un encadrement fiscal des revenus locatifs a été mis en place, depuis le 1er juillet 2016. Les particuliers doivent aujourd'hui déclarer leurs revenus dès le 1er euro encaissé. Si vous louez un bien sur Airbnb, il est alors judicieux de lire la suite...

Revenus Airbnb : réglementation depuis juillet 2016

Jusqu’au 1er juillet 2016, les revenus tirés des locations Airbnb échappaient au fisc. Mais maintenant, les revenus sont à déclarer et imposables. L'administration a agi et réagi suite à la colère des hôteliers professionnels qui dénonçaient une concurrence déloyale.

Depuis la loi de finances 2016 (loi 2015-1785 art.87), les plateformes collaboratives telles que Airbnb ont l'obligation d'adresser le récapitulatif de la situation fiscale des particuliers inscrits sur leur site. Tout particulier devra donc déclarer ses revenus locatifs. Les plateformes sont tenues maintenant d’envoyer à leurs utilisateurs un relevé des sommes à déclarer aux impôts, ainsi nul ne pourra plus prétendre ignorer ce devoir administratif.

Comment déclarer mes gains Airbnb ?

On ne saurait trop vous conseiller de déclarer tous les revenus de location encaissés. En effet, les plateformes collaboratives sont dans le collimateur de l'administration fiscale. Et, la tendance ne risque pas de s'inverser dans le temps. Toutefois, le régime de déclaration reste simplifié à condition que les revenus ne dépassent pas 32 900 euros par an. Au-delà de ce seuil, il faut souscrire à une déclaration professionnelle. Mais généralement, les revenus des locations Airbnb à déclarer sont inférieurs à cette somme.

Ces revenus tirés des locations Airbnb sont à déclarer généralement dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Il suffit de reporter directement les sommes encaissées sur la déclaration de revenus. Le fisc calcule alors le montant imposable après avoir appliqué un abattement forfaitaire (50 % pour les BIC).

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Gestion locative

Un abattement de 50 %

Si les revenus ne dépassent pas 32 900 euros par an, l’administration fiscale applique un abattement forfaitaire de 50 %. Vous ne serez donc imposé que sur la moitié des loyers encaissés.

En résumé
Les plateformes doivent obligatoirement transmettre aux internautes un relevé des revenus de location encaissés à partir du 1er juillet 2016. Celui-ci sera adressé chaque début d'année.
Les revenus sont à déclarer et imposables dans la catégorie BIC si le total ne dépasse pas 32 900 euros par an.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
MISE EN LOCATION D'UN BIEN
LOCATION AIRBNB 1. 10 conseils pour réussir sa location sur Airbnb 2. Airbnb : des revenus à déclarer et imposables !

AIRBNB : DES REVENUS À DÉCLARER ET IMPOSABLES !
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS