Les différents types de compost

Afin d'augmenter les vertus fertilisantes du compost, il est possible de l'enrichir par l'ajout d'éléments spécifiques. Composts spéciaux, ménagers, pour le potager, minéralisés ... à chaque jardin le sien. Les différents types de compost, à retrouver dans cet article.

Les différents types de compost

Les différents types de compost  © coco - Fotolia.com3

Le compost ménager : le plus standard

Le compost ménager s'utilise pour tous les besoins d'un jardin privatif (d'agrément ou potager). Les habitants de la maison produisent eux-mêmes leur compost ménager afin de l'utiliser comme fertilisant naturel pour les plantes.

Il se créer à partir de :

  • déchets de repas : fanes et épluchures de légumes, marc de café, certains laitages, graisses, etc.
  • déchets de jardin : feuilles mortes, mauvaises herbes, tontes de gazon, etc.
  • déchets de maison : mouchoirs (en papier), cendres, sciures, etc.

Le compost spécial potager

Le compost utilisé pour le potager repose sur le même principe que le compost ménager à la différence qu'on l'emploie davantage pour le forçage des légumes. À cette fin, le compost contient plus de matières organiques d’origine animale. Ainsi enrichi en azote, il permet de mieux structurer le sol.

Afin d'obtenir un compost plus riche, on lui ajoute :

  • différents fumiers ;
  • de la poudre d’os, de sang ou encore de corne ;
  • Etc.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Entretien de jardin

Produire un compost minéralisé

Là encore, le compost se compose de différents déchets d'origine végétale et animale que l'on vient ensuite enrichir par l'ajout de minéraux choisis en fonction de leurs vertus pour les terres.

Quelques exemples :

  • les roches minérales (ou algues) qui apportent au compost un surplus de calcium nécessaire aux terres dites acides ;
  • le basalte (plus riche en silice) que l'on emploie pour les sols très calcaires ;
  • le phosphate naturel d’origine sédimentaire ;
  • Etc.

Les composts "spéciaux" aux qualités spécifiques

Ces composts "spéciaux" sont enrichis en fonction du milieu qui doit être fertilisé.

Quelques exemples :

  • un supplément de feuilles dans le compost destiné aux plantes vertes ;
  • insertion d'aiguilles de conifères dans le compost utilisé pour les sols au PH élevé ou les plantes acidophiles (qui ne peuvent survivre qu'en milieux acides) ;
  • ajout de terre dans le compost (entre 2% et 5% seulement), ce qui permet de l'assimiler plus facilement au sol.
        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
ENTRETIEN DIVERS

LES DIFFÉRENTS TYPES DE COMPOST
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS