L’utilisation du compost en jardinage

Le compost est obtenu en recyclant les déchets organiques provenant du jardin et de la maison. Grâce à un processus de décomposition naturelle, on obtient un amendement humifère très utile et en plus gratuit pour prendre soin du jardin. Comment utiliser ce mélange bio aux multiples propriétés ?

L’utilisation du compost en jardinage

L’utilisation du compost en jardinage  © Ryba Sisters Fotolia

Qu’est-ce que le compost ?

Le compost est un fertilisant qui est obtenu après fermentation de déchets verts. Ces derniers sont mélangés et entassés puis se décomposent sous l’action de micro-organismes (vers de terre, champignons, bactéries…). Au bout d’un certain moment, on obtient un engrais permettant de nourrir efficacement la terre du jardin. Les plantes qui s’y développent sont ainsi plus saines et résistent mieux aux maladies. Pour obtenir un amendement bien équilibré, il est judicieux de multiplier les déchets mélangés. Dans tous les cas, celui-ci est directement utilisable sans crainte de polluer la terre, bien au contraire.

Que peut-on composter ?

Le compost comporte idéalement des déchets verts, c’est une condition sine qua non pour obtenir un amendement totalement naturel. Les déchets en question peuvent aussi bien provenir de la maison (fruits et légumes, marc de café, pain...) que du jardin. Le mieux est de combiner des éléments humides (toujours verts) avec des éléments secs (feuilles mortes, morceaux de bois, brindilles ou rameaux). Tout doit être bien broyé pour optimiser l’action des micro-organismes. Attention, il vaut mieux laisser de côté les plantes qui pourraient être malades (fruitiers, rosiers…) et reléguer également les fruits pourris et les mauvaises herbes encore en graine.

A ne surtout pas mettre dans un composteur : litière de chat, poussière d'un sac aspirateur, mégots de cigarette, plastique et aucun produit chimique.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Entretien de jardin

Les multiples usages du compost

Le compost est bien plus qu’un simple engrais. En plus de nourrir le sol, l’utilisation du compost en jardinage contribue aussi à l’amélioration de la qualité de la terre qui se stabilise et devient plus productive sur la durée. C’est pour cela qu’on en parle comme d’un « amendement ».

Voici alors quelques usages possibles du compost :

  • combler les éventuelles carences, en apportant minéraux et oligo-éléments (phosphore, potassium et azote…) de façon progressive
  • améliorer la structure des sols en agissant sur le drainage ou la rétention d’eau
  • entretenir la vie dans le sol et booster ainsi sa fertilité
  • pailler le sol dans le but de le protéger tout en le nourrissant.

Mode d’emploi du compost

Il existe différentes manières d’utiliser le compost. On peut en répartir grossièrement au pied de plantes avant de réaliser un griffage superficiel. Puis, il y a la technique du surfaçage consistant à gratter environ deux centimètres de terre pour y disposer du compost. On peut aussi en étaler directement après binage ou désherbage pour booster la croissance des fruitiers et des arbustes.

Le compost intervient aussi au moment d’une plantation : on le combine avec de la terre (environ 25 à 30 % de compost et 70 à 75 % de terre).

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
ENTRETIEN DIVERS

L’UTILISATION DU COMPOST EN JARDINAGE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS