Greffer un arbre : les différentes techniques

La greffe est parfois la seule solution de démultiplier un arbre ou un arbuste, dans les cas où le semis ou le bouturage ne peuvent être pratiqués. Qu'est-ce que la greffe d'un arbre ? Quelles sont les différentes techniques ? Explications.

Greffer un arbre : les différentes techniques

Greffer un arbre : les différentes techniques  © Kristan - Fotolia.com

La greffe d'un arbre, définition

La greffe consiste à reproduire un arbre, ou à le rajeunir. Pour ce faire, un greffon, qui constitue une partie d'un végétal, bourgeon par exemple, est implanté sur un autre végétal dit porte-greffe. Cette technique est particulièrement utilisée pour les fruitiers et les rosiers notamment.
La greffe d'un arbre s'opère de plusieurs façons : à l'anglaise, en incrustation, en fente, en couronne ou encore en écusson, ces trois dernières étant les plus répandues car plus simples à mettre en œuvre.
Quelle que soit la méthode de greffe employée, différents outils sont nécessaires : sécateur, scie, serpette, mastic pour greffe, scotch adapté ou raphia.

La greffe en fente d'un arbre

La greffe en fente s'effectue dans une branche ou un tronc coupé, de 2 à 7 centimètres de diamètre, fendu en son milieu jusqu'à 5 centimètres de profondeur.
Le greffon, composé de 3 œillets, est taillé en biseau puis inséré dans la fente à l'aide d'un tournevis, en bordure et dans la continuité du porte-greffe, et en s'assurant que le bourgeon le plus proche de celui-ci soit orienté vers l'extérieur.
La greffe réalisée, du scotch flexible vient entourer l'entaille sur toute sa hauteur, et du mastic est appliqué sur la blessure.
L'opération peut par ailleurs être pratiquée avec deux greffons, placés chacun à l'opposé. Aussi, cette greffe peut être en demi-fente ou en fente terminale, en fonction des variétés.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Entretien de jardin

La greffe en couronne d'un arbre

Pour la greffe en couronne, le porte-greffe est préparé en fendant son écorce, sur 4 centimètres environ, en plusieurs endroits de son tour mais à 5 centimètres les uns des autres.
Les greffons, de 15 centimètres maximum de hauteur, ont un diamètre de la taille d'un crayon et sont composés de 3 bourgeons. Ceux-ci sont biseautés d'un seul côté, sur 4 centimètres environ, puis implantés dans les différentes fentes du porte-greffe, en prenant soin de bien les glisser sous l'écorce légèrement décollée au préalable.
Comme pour la greffe en fente, gros scotch puis mastic sont appliqués.

La greffe en écusson d'un arbre

La greffe en écusson se distingue des précédentes techniques puisque elle s'effectue sur un jeune plant de 2 à 3 centimètres de diamètre, dans lequel une incision en forme de T est pratiquée.
Le greffon, appelé dans ce cas l'écusson, est un prélèvement d'écorce sur lequel a poussé une feuille avec un bourgeon au niveau du pétiole ; la feuille est coupée mais le pétiole et l’œillet sont conservés.
Cet écusson est alors mis dans l'incision du porte-greffe, sous son écorce précédemment ouverte. Les deux doivent parfaitement correspondre et la partie de l'écusson dépassant de l'incision être coupée si nécessaire.
Du gros scotch ou du raphia couvre alors le tour de la greffe, en laissant toutefois apparaître l’œillet.
La réussite de la greffe en écusson s'apprécie si l’œillet jaunit ou si une nouvelle pousse se forme, en fonction de la saison à laquelle elle est réalisée.

En savoir plus sur l'entretien de votre jardin :

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
ENTRETIEN DIVERS

GREFFER UN ARBRE : LES DIFFÉRENTES TECHNIQUES
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS