Aménager et fleurir un talus

Il est toujours difficile d’aménager un talus. Que faire de ce terrain, pentu, difficile d’accès et plus ou moins stable ? Valorisez cette pente dont ne savez que faire plutôt que de la subir comme une malédiction ! En préparant de manière adéquate la terre et en choisissant des plantes adaptées à la situation, vous aurez bientôt un élégant talus fleuri.

Aménager et fleurir un talus

Aménager et fleurir un talus  © Alexander Raths

Aménager en tenant compte des caractéristiques du talus

La première caractéristique du talus c’est sa pente… avec tous les aléas qui vont avec : instabilité de la terre qui s’érode et accès plus au moins facile voir même vraiment difficile. Planter des végétaux va stabiliser la pente. Mais, il faut que ceux-ci occupent suffisamment l’espace pour que vous ayez le minimum d’entretien.

Un talus comporte trois parties différentes :

  • Le sommet qui est le plus facile à fleurir. Il est en général ensoleillé et stable mais plutôt sec.
  • La pente qui subit l’érosion due au ruissellement des eaux de pluie et dont la terre se creuse, s’écroule jusqu’en bas. Elle doit être stabilisée.
  • La partie basse qui garde l’humidité des eaux de pluie qu’elle reçoit.

Toutes les plantes que vous allez installer doivent correspondre aux caractéristiques des différentes zones du talus. Et si vous faites le bon choix, avoir une pente deviendra un atout pour mettre en valeur des fleurs qui au ras du sol n’auraient la même présence. A vous de mettre en scène votre talus !

Choisir des plantes fleuries adaptées au talus

Pour que votre talus devienne la scène qui met en valeur de nombreuses fleurs, sans que vous passiez des heures à escalader sa pente pour les entretenir, choisissez des plantes s’étalant rapidement et peu exigeantes. Une majorité doit posséder un feuillage persistant ou semi persistant afin que le talus soit esthétique en toute saison.

C’est parmi les vivaces que vous trouverez votre bonheur : géranium vivace, millepertuis, armoise, euphorbe, lavande, saxifrage, pervenche, sauge, népeta, aspérule odorante, céanothe, romarin rampant, achillée, aster, armoise, rosiers couvre-sol, etc.

Votre choix doit s’exercer en fonction de l’exposition du talus. Certaines plantes se plaisent plus au nord ou plus au sud, d’autres s’adaptent à toutes les situations.
Placez les végétaux dont le port est le plus élevé dans la partie supérieure du talus. Dans la pente, des plantes couvre-sol aideront à maintenir la terre. Dans la partie basse, installez des plantes les plus petites.

Répartissez les différentes espèces en groupe et en tenant compte des couleurs plutôt que de les disséminer partout ou de les mettre en ligne. Plantez-les relativement proches les unes des autres afin qu’en grandissant elles occupent tout l’espace.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Aménagement de jardin

Aménager et fleurir le talus

Avant de commencer vos plantations, vous devez préparer le sol et mettre en place un paillage.

  • La préparation du sol : La terre doit être soigneusement désherbée. Eliminez également les racines et les cailloux. Vous pouvez garder quelques belles pierres, suffisamment grosses, qui mettront vos fleurs en valeur.
  • La fertilisation : La terre des talus subissant les ruissellements des eaux de pluie, elle est le plus souvent pauvre. Amendez-la avec un engrais organique, du terreau ou en enfouissant du fumier. Dans ce dernier cas, laissez la terre reposer avant de planter.
  • Le paillage : Utilisez de préférence une toile biodégradable. En grandissant, les vivaces vont s’étoffer et donner de nouvelles plantes. Le paillage deviendra alors inutile. A la plantation, il empêche les mauvaises herbes de pousser, il maintient une bonne hygrométrie en limitant le ruissellement et retient la terre.
  • La plantation : A l’aide d’un cutter, incisez la toile de paillage en croix. Creusez un trou dans la terre pour installer le plant. Puis rebouchez le trou et rabattez les bords de la toile.
  • L’arrosage : Arrosez généreusement les jeunes plants au moment de la plantation et durant la première année. Ensuite, ils vivront leur vie sans que vous ayez à intervenir.
  • L’entretien du talus fleuri : Tous les 3 ou 4 ans, divisez les vivaces et repiquez les plus beaux plants. Surveillez les mauvaises herbes, coriaces, elles arrivent toujours à s’implanter. Ne les laissez pas se développer.

En procédant de cette manière, vous bénéficierez en 2 ou 3 ans, d’un beau talus fleuri et qui ne vous demandera qu’un minimum d’entretien.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
JARDIN FLEURI

AMÉNAGER ET FLEURIR UN TALUS
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS