Les engrais organiques

Les engrais organiques sont issus de matières vivantes d’origine animale ou végétale. Ce sont plutôt des engrais de fond car pour être assimilés par les plantes, ils doivent être transformés par les micro-organismes du sol. Ils sont considérés comme des engrais naturels.

Qu’est-ce qu’un engrais organique ?

Les engrais organiques proviennent de matières vivantes soit animale soit végétale.
A la différence des engrais minéraux, les engrais organiques ne sont pas directement assimilables par les plantes. Ils doivent être transformés en ions minéraux par les micro-organismes présents dans le sol.
L’avantage c’est qu’ils libèrent ainsi progressivement les éléments nutritifs dont la végétation a besoin. Ce sont donc des engrais de fond.
Autre avantage, leur utilisation évite l’une des conséquences du lessivage des sols : Ils ne se retrouvent pas entrainés dans les cours d’eau. A ce titre, ils sont moins polluants.

Les engrais organiques d’origine animale

Ils sont nombreux et chacun à ses particularités :

  • Le sang desséché : Il est issu du recyclage des déchets d’abattoirs. Il contient environ 13% d’azote hydrosoluble et facilement assimilable par les plantes. A ce titre, il a une action « coup de fouet » mais néanmoins durable. C’est un bon engrais à utiliser au printemps et surtout sur les fleurs.
  • La corne broyée ou la corne torréfiée : Ce sont des cornes et des onglons ou sabots broyés et transformés en poudre. Ils peuvent être torréfiés. C’est un engrais azoté qui ne comporte ni phosphore, ni potasse. Par contre, il est riche en protéines. C’est un excellent engrais de fond car l’azote va se libérer lentement et progressivement assurant un apport nutritif pendant plusieurs mois. Il est idéal pour les nouvelles plantations. Attention sur les plantes fleuries, il risque de favoriser la pousse des feuilles au détriment des fleurs.
  • Les fumiers : Ce sont à la fois des engrais et des amendements c’est-à-dire qu’ils améliorent aussi la qualité du sol.
    Composés d’excréments d’animaux, donc de plantes plus ou moins digérées et de paille, ils ne doivent jamais être utilisés frais. Ils brulent les plantes, appauvrissent le sol en azote et comportent des germes pathogènes. Par contre lorsqu’ils sont compostés (d’où les tas de fumier que l’on voyait jadis dans les cours de ferme), ils apportent de l’humus et favorisent le développement des micro-organismes du sol.
    Dans le commerce, vous trouvez du fumier déshydraté plus facile d’emploi.
  • Le guano : Ce sont les excréments d’oiseaux marins ou éventuellement de chauves-souris. Il est très riche en azote, un peu moins en phosphore et en potassium. C’est un engrais complet comportant également beaucoup d’oligo-éléments. Mais attention, il faut le doser avec précision car il est puissant. Son action est rapide.
  • La poudre d’arêtes de poisson : C’est un engrais riche en phosphore et en azote. Il a une action complète en stimulant la pousse des feuilles et fleurs, en favorisant le développement des racines et en renforçant la résistance aux maladies et au froid.
  • La poudre d’os : C’est la plupart du temps des os de vaches dégélatinisés et moulus. C’est un engrais facilement soluble, riche en azote et en phosphate. Son action progressive aide à la croissance des racines.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Entretien de jardin

Les engrais organiques d’origine végétale

Ils sont aussi nombreux que leurs frères d’origine animale, mais certains sont encore peu connus :

  • Les algues : Traditionnellement employées comme engrais au bord de mer, les algues sont séchées puis transformées en poudre. Elles sont riches en potassium et comportent également de l’azote, du phosphore, des acides animés et des antibiotiques naturels. C’est un engrais complet qui stimule la croissance des feuilles et des fleurs tout en renforçant la résistance des plantes aux maladies et aux stress climatiques.
  • Le purin d’ortie : Il est utilisé comme insecticide et comme engrais car il est riche en oligo-éléments et en vitamines. Il stimule la croissance de tous les végétaux.
  • Le purin de consoude : C’est un bon complément du purin d’ortie car il est contient moins d’azote et plus de potassium ainsi que de nombreux oligo-éléments. Il favorise la floraison et la fructification.
  • La cendre de bois : C’est un engrais riche en potasse et en phosphore. Léger, iI s’intègre facilement à la terre.
  • Le tourteau de ricin : Peu connu, il est riche en azote, potassium et phosphore ainsi qu’en oligo-éléments. C’est un engrais dont l’action est progressive. Il possède, de plus, des propriétés insecticides et répulsives sur les surmulots et rats des champs.
  • La vinasse de betterave : Un engrais encore peu utilisé qui contient beaucoup de potassium et peu d’azote. Il est donc idéal pour encourager les plantes d’ornements à produire de belles fleurs.

Les engrais organiques sont considérés comme des engrais naturels. Mais encore faut-il que les animaux ou les plantes dont ils proviennent aient été élevées ou produites de manière naturelle… La question aujourd’hui est de savoir : Qu’est-ce qu’un engrais naturel ou écologique ?

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
TRAITEMENTS D'UN JARDIN

LES ENGRAIS ORGANIQUES
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS