Jardin potager : la préparation du sol

Une fois le printemps arrivé, il est important de préparer le sol de son jardin potager afin que ses plantations poussent correctement et en bonne santé. Le jardinier doit alors nettoyer le sol du jardin potager, mais aussi l'aérer et le nourrir.

Jardin potager : la préparation du sol

Jardin potager : la préparation du sol  © Ryba Sisters Fotolia

Nettoyer le sol du jardin potager

En période hivernale, le temps capricieux fait généralement subir un mauvais traitement au sol du jardin potager. Il faut attendre que celui-ci soit plus sec, au moins en surface, pour le nettoyer. Si vous aviez étendu un paillis en automne, c'est le moment de l'enlever pour permettre à l'eau résiduelle de s'évaporer. C'est aussi la période où il vous faudra désherber le sol de votre potager. Vous pouvez alors enlever les mauvaises herbes à partir de la racine puisque ces dernières vont empêcher la bonne pousse de vos légumes mais pensez à laisser des orties, des trèfles ou des pissenlits notamment au bord de votre potager. Il est important que le sol soit très propre avant de semer ses légumes.

Aérer le sol du jardin potager

Préparer le sol de son jardin potager passe aussi par son aération qui ne peut être faite que lorsque la terre est assez sèche afin de ne pas la déstructurer. Il vous faut alors retourner le sol et le décompacter à l'aide d'une bêche. Cela consiste ainsi à casser la partie superficielle du sol de son jardin potager pour que l'eau et l'air puissent s'y infiltrer. Il est ensuite nécessaire de griffer le sol afin de le rendre plus meuble et de casser les mottes de terre restantes. Si le sol est particulièrement argileux et lourd, ajoutez du sable pour l'aérer au mieux et pour faciliter la plantation de légumes comme les oignons et les carottes. Si au contraire il est trop perméable, ajoutez-y du fumier ou du terreau.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Aménagement de jardin

Nourrir le sol du jardin potager

Avec le début du printemps, les micro-organismes présents dans le sol sont réactivés.
C'est alors le moment idéal pour répandre des engrais, ceux-ci permettant d'apporter une certaine quantité de nutriments à la terre. Vous pouvez par exemple apposer une importante couche de compost à l'aide d'une grande griffe là où vous planterez vos légumes les plus exigeants tels que les tomates, les aubergines ou les poivrons. Le compost peut aussi bien s'acheter que se concevoir à l'aide des déchets de cuisine naturels notamment. Les zones sur lesquelles a été appliqué un engrais vert n'ont en théorie pas besoin de ce type de fertilisation. Enfin, vous devez aplanir et niveler le sol du jardin potager à l'aide d'un râteau qui vous permettra d'enlever les résidus et les pierres gênantes.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
JARDIN POTAGER

JARDIN POTAGER : LA PRÉPARATION DU SOL
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS