Les différentes techniques pour tailler un arbre

Comme n’importe quelle autre plante, les arbres ont besoin d’être taillés, que ce soit pour favoriser leur croissance ou pour leur donner une forme esthétique. Aussi, la taille réalisée ne sera pas la même selon l’espèce de l’arbre, son âge ou encore son implantation. Présentation des différentes techniques de taille des arbres.

Les différentes techniques pour tailler un arbre

Les différentes techniques pour tailler un arbre  © vschlichting - Fotolia.com

La taille sévère de l’arbre

La taille sévère est une technique d’élagage qui consiste à réduire considérablement la hauteur et le volume de l’arbre. Celle-ci est généralement opérée dans les cas suivants :

  • Quand l’arbre, comme le cèdre ou le chêne, devient trop imposant et peut présenter un risque sécuritaire, c'est-à-dire dont la chute pourrait provoquer des accidents ;
  • Lorsque les arbres, comme les platanes, sont implantés pour border des rues ou des grands terrains, afin de limiter leur développement et maintenir leur forme esthétique ;
  • Selon l’essence de l’arbre, certaines espèces, comme l’érable, requièrent une taille très courte la première année suivant leur plantation pour pouvoir développer leurs branches près du sol.

Cette technique de taille étant par ailleurs de nature à fragiliser l’arbre, elle doit être réalisée selon des règles particulières afin de ne pas provoquer sa mort le cas échéant. La taille doit notamment être effectuée dans un sens précis, et elle ne doit jamais dépasser le tiers de la hauteur et du volume de l’arbre.

La taille raisonnée de l’arbre

A contrario, la taille raisonnée est une taille dite douce, plus respectueuse de l’arbre et de l’environnement. Elle est mise en œuvre dès le plus jeune âge de l’arbre et se caractérise par plusieurs étapes :

  • La taille de formation : opérée pendant les premières années de l’arbre, jusqu’à ses 15 ans environ, celle-ci lui permet de se développer le plus naturellement possible selon son lieu d’implantation, tout en garantissant son esthétisme ;
  • La taille d’entretien : l’arbre adulte, elle vise à supprimer les branches mortes et malades, et les nouvelles pousses trop nombreuses ou mal placées, tout en conservant une forme harmonieuse ;
  • Les tailles de sauvegarde : alternatives à l’abattage, celles-ci consistent à remettre en état des arbres mal formés ou ayant souffert de tailles sévères.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Entretien de jardin

Les règles de sécurité pour tailler un arbre

Si la taille est risquée pour l’arbre quand elle n’est pas faite correctement, elle l’est tout autant et même plus pour celui qui la réalise. En effet, celle-ci doit être effectuée en toute sécurité pour éviter les accidents, tels les chutes et les coupures, et selon les normes réglementaires en vigueur. Il est ainsi vivement recommandé de faire appel à un professionnel de l’élagage, formé et disposant du matériel adéquat.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
TAILLE ET TONTE

LES DIFFÉRENTES TECHNIQUES POUR TAILLER UN ARBRE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS