Défricher un jardin à l’abandon

Quelle que soit la raison, le jardin dont vous disposez est à l'abandon. Comment procéder pour le défricher intelligemment et planter en toute quiétude, en fonction de votre sol et de vos désirs. Les grandes étapes pour en faire un petit coin de paradis...

Défricher un jardin à l’abandon

Défricher un jardin à l’abandon  © Fotolia

Défricher, les étapes indispensables

Avant de manipuler tout outil, donnez-vous le temps de l'observation. Identifiez dans un premier temps les arbres et les arbustes. Certains sont sûrement à conserver pour préserver la biodiversité. Ils sont facilement repérables parce qu'adultes et vraisemblablement plantés par les générations précédentes. Si vous voyez trop de jeunes saules, frênes ou érables, n'hésitez pas à en supprimer certains.

Pour abattre les arbres gênants et les arbustes en trop comme le sureau ou l'aubépine utilisez une tronçonneuse qui permet de les débiter en petits morceaux. Pour supprimer les souches, une barre à mine et une pioche peuvent suffire.

Ensuite, attaquez-vous aux hautes herbes en les fauchant, puis aux inévitables ronces pour les éradiquer. En effet, si vous oubliez le moindre résidu de branche ou de racine, elles prolifèrent à nouveau. Armez-vous donc d'une débroussailleuse et de patience, parce que l'opération est à renouveler à plusieurs semaines d'intervalle.

A savoir. Prévoyez un broyeur de végétaux qui vous permet de transformer les déchets du bois en compost. Pour les ronces, optez pour la déchetterie pour éviter le moindre risque de prolifération. A moins carrément les brûler.

Défricher un jardin : anticipation et patience

Une fois votre jardin défriché et nettoyé, ce qui se fait en automne,
alimentez votre tas de compost et libérez un espace pour votre futur potager.

Dès le printemps et pendant l'été, observez la végétation qui pousse et fleurit naturellement sur votre terrain. Ceci vous permet d'en déduire la nature de votre sol. L'ajonc, par exemple est synonyme d'un sol acide et plutôt pauvre. En revanche, la sauge des prés et la chicorée sauvage, annonce une tendance argilo-calcaire.

A partir de ces constatations, en vous aidant d'ouvrages ou de sites spécialisés et en vous entourant de professionnels, vous êtes alors à même d'établir un schéma de plantation. Cette étape est vivement recommandée. Elle vous permet de prévoir l'implantation des végétaux en fonction de la nature initiale du sol de votre jardin mais aussi d'amender votre sol en fonction des végétaux que vous tenez absolument à planter.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Entretien de jardin

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
ENTRETIEN DIVERS
JARDIN EN FRICHE 1. Défricher un jardin à l’abandon

DÉFRICHER UN JARDIN À L’ABANDON
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS