Les plantes grimpantes pour recouvrir un mur

Rien de telle qu’une belle plante grimpante pour recouvrir et embellir un mur. Parmi les nombreuses espèces de grimpantes, certaines ont l’avantage de s’accrocher toutes seules à leur support. Vous n’avez alors aucun travaux de palissage, de tuteurage à réaliser pour que ces belles grimpantes se hissent jusqu’au sommet de votre mur.

Une bignone grimpante sur un mur

Une bignone grimpante sur un mur  © Fotolia.com

Les lierres

Ils sont d’une robustesse à toute épreuve. Rustiques, ils s’adaptent à quasi tous les sols et supportent tous les temps. Il est très facile de recouvrir un mur avec un lierre.
A l’origine, il existe une dizaine d’espèce de lierre qui ont été déclinées et commercialisées en plusieurs centaines de variétés. Le choix est grand entre la taille et la forme des feuilles, leur couleur qui va du vert le plus foncé au panachage blanc-vert tendre.
Leur feuillage persistant à l’avantage de décorer un mur de verdure tout au long de l’année. Leur floraison est plutôt discrète mais elle à beaucoup d’intérêt pour les insectes qui se nourrissent de nectar. Et durant l’hiver les fruits sont une manne pour les oiseaux. Par contre, ils sont toxiques pour l’homme.
Les lierres s’accrochent tout seul au mur grâce à leurs crampons.
Mais les lierres peuvent devenir envahissants. C’est pourquoi il faut les tailler 1 à 2 fois par ans pour les rajeunir et les limiter.

Les bignones

Leurs trompettes orange, jaunes ou rouges ensoleilleront votre mur durant tout l’été. Elles ont besoin d’une bonne luminosité et de soleil pour fleurir.
Mais soyez vigilant car dans la famille des bignones seuls la variété Campsis (Campsis radicans ou jasmin de Virginie) peut s’accrocher seule au mur grâce à de solides racines crampons. Les autres variétés de bignone ont besoin d’être palissées.
Campsis radicans est aussi celle qui résistera le mieux au froid (Jusqu’à - 15 °)
Les bignones sont peu exigeantes. Une bonne terre de jardin, fraiche l’été et pas trop humide en hiver leur conviendront parfaitement. Elles pourront ainsi couvrir allégrement jusqu’à 6 m² !
Les bignones peuvent se passer de taille. Néanmoins pour leur conserver une belle allure, au printemps, supprimez les branches mortes, dégagez le centre de la plante pour l’aérer et rabattez les branches de l’année précédentes. Ne vous étonnez pas si chaque hiver, l’extrémité des branches sèches. C’est un phénomène naturel.
Elles sont peu sensibles aux maladies et aux insectes nuisibles.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Aménagement de jardin

Les vignes

Il ne s’agit pas ici de la vigne (Vitis vinifera) qui produit le raisin et le vin mais de la vigne vierge. Elle appartient au genre Parthenocissus. Son nom de « vierge » lui vient du fait que ses fleurs sont si discrètes que vous les voyez à peine. Par contre les abeilles savent tout à fait trouver ces petites fleurs riches en nectar !
A l’automne, les différentes variétés de vignes vierges pareront votre mur de rouge flamboyant.
Elles s’accrochent au mur grâce à des coussinets adhésifs.
Elles demandent un sol fertile et bien drainé. Mais une fois en place, elles grimpeontr à plus de15 m de hauteur. C’est pourquoi vous devrez tailler régulièrement afin de limiter leur expansion.
Elles sont peu sensibles aux maladies. Elles abritent sous leurs feuilles un petit microcosme riche en insectes, lézards et oiseaux.

Les hortensias grimpants

Ils ont la rare qualité de fleurir même à l’ombre. Et ils grimpent allègrement à 8 m de hauteur et même plus pour les plus anciens.
Comme les lierres, ils s’accrochent au mur avec des crampons.
Les hortensias grimpants appartiennent à la famille des Hydrangeacées. Selon les variétés ils sont plus ou moins rustiques. Ainsi Hydrangea anomala ssp. Petiolaris qui est le plus courant supporte des températures de – 25 °.
Leur floraison de belles et larges ombrelles (20 -25 cm) de couleur blanche, crème ou roses, épanouie tout l’été. Certaines espèces possèdent un feuillage persistant.
Ils préfèrent une bonne terre de jardin mélangée avec de la terre de bruyère. Ils peuvent être longs à s’installer (de 1 à 3 ans) mais un fois qu’ils sont bien en place, ils grimpent et demandent peu de soin. Ils ne demandent aucune taille. Mais vous pouvez supprimer les fleurs fanées afin de favoriser la naissance de nouveaux boutons floraux.
L’hortensia grimpant peur être confondu avec son cousin le schizophragma hydrangéoïded.

Bon à savoir : les plantes grimpantes n’abiment pas les murs sur lesquelles elles poussent à partir du moment où celui-ci est en bonne état. Sur un mur lézardé ou au crépi abimé, leurs crampons vont effectivement s’immiscer dans tous les trous et accentuer la dégradation des matériaux. De plus, les plus vigoureuses grimpent haut. Le mur doit avoir la capacité de supporter leur poids.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
JARDIN FLEURI
PLANTES GRIMPANTES 1. 10 types de plantes grimpantes. 2. Les plantes grimpantes pour recouvrir un mur

LES PLANTES GRIMPANTES POUR RECOUVRIR UN MUR
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS