Amender le sol d’un jardin selon sa nature

Pour jardiner, la terre idéale c’est environ 60 % de sable, 20 % d’argile, 10 % de calcaire et 10 % d’humus. Seulement voilà, au jardin comme dans la vie, entre l’idéal et la réalité…Mais tout est perfectible ! Même la terre de votre jardin. Amender le sol de votre jardin, vous permettra de corriger ses défauts afin de d’avoir une pelouse plus fournie, des massifs aux fleurs plus éclatantes ou des arbustes plus vigoureux.

Amender le sol d’un jardin selon sa nature

Amender le sol d’un jardin selon sa nature  © HandmadePictures - Fotolia.com

Amender, c’est améliorer la terre

Le verbe « amender » signifie améliorer ou corriger dans le sens de rendre meilleur. Il ne faut pas confondre amender un sol et apporter un engrais. L’amendement va corriger les déséquilibres dans la composition du sol. L’apport d’engrais va apporter des éléments nutritifs aux plantes.

La terre franche (environ 60 % de sable, 20 % d’argile, 10 % de calcaire et 10 % d’humus), elle est meuble, légèrement acide et bien drainée grâce au sable. Mais le plus souvent, un élément domine et donne ses caractéristiques au sol.
Pour connaitre la composition complète de votre terre, vous pouvez demander une analyse en jardinerie. Mais en l’observant et en reconnaissant les plantes qui poussent naturellement (plantes bio-indicatrices), vous allez déjà avoir une idée assez juste de ce qu’elle est : sableuse, argileuse, calcaire, humifère.

Reconnaitre et amender la terre sableuse

  • Caractéristiques : Une terre est dite sableuse si elle contient plus de 70 % de sable.

Elle est de couleur plutôt claire et elle s’émiette entre les doigts. L’avantage c’est qu’elle est facile à travailler et elle est la plus facile à amender. Elle chauffe vite au soleil (un atout pour les semis précoces au printemps) mais elle ne retient ni l’eau, ni les engrais. Elle devient donc facilement sèche et il faut souvent apporter de l’engrais.

  • Les plantes bio- indicatrices : Le chiendent, le mouron, le genêt, la bruyère.
  • Les amendements : Apportez de la terre franche, si vous pouvez en trouver ou un peu de terre argileuse et surtout des matières organiques (fumier bien décomposé ou compost). Evitez la tourbe qui va certes, lui permettre de mieux retenir l’eau mais qui ne lui apportera pas les éléments nutritifs dont elle manque.

Si de plus elle est acide, ajoutez de la chaux.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Aménagement de jardin

Reconnaitre et amender la terre argileuse

  • Caractéristiques : Une terre est dite argileuse si elle contient plus de 25 % d’argile. Elle est lourde et compacte. Mouillée, elle colle aux chaussures et sèche, elle se crevasse. Elle est dure à travailler. Elle est froide et les plantes ont souvent du mal à démarrer. Mais elle est fertile et demande peu d’engrais. L’été, elle reste fraiche et retient bien l’eau et les engrais.
  • Les plantes bio-indicatrices : La pâquerette, le pissenlit, le liseron, le plantain, le bouton d’or.
  • Les amendements : La première chose est d’ajouter du sable (de 1 à 2 m3 pour 100 m²) ou de la tourbe (environ 200 kg par 100 m²). Apportez également du fumier, de cheval de préférence. Tous les 3 ans, épandez de la chaux (2 poignées par m²)

Reconnaitre et amender la terre calcaire

  • Caractéristiques : Elle est blanchâtre et caillouteuse. Elle est aussi compacte qu’une terre argileuse mais elle ne retient ni l’eau, ni les engrais. C’est une terre pauvre qui a souvent besoin d’engrais. Elle est alcaline et bloque l’assimilation du fer par les plantes (chlorose)
  • Les plantes bio-indicatrices : Le trèfle blanc, le coquelicot, la sauge, la moutarde, le, chardon.
  • Les amendements : Ajoutez de la terre de bruyère pour faire remonter le PH, de la tourbe blonde ou des matières organiques (fumier bien décomposée ou compost).

Reconnaitre et amender la terre humifère

  • Caractéristiques : Une terre est trop humifère si elle contient plus de 20 % d’humus. Elle est noire et légère. Elle retient bien l’eau au point de devenir humide ou spongieuse si elle est mal drainée (l’humus retient jusqu’à 100 % de son poids en eau !). Elle est très nourrissante mais très acide. Et elle est difficile à amender.
  • Les plantes bio-indicatrices : L’ortie, l’oseille, la bruyère, la fougère, le genêt.
  •  Les amendements : Commencez par ajouter de l’argile et du calcaire ainsi que du sable pour améliorer le drainage. Pour neutraliser son acidité, tous les 2 ans, apportez de la chaux.
        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
JARDIN POTAGER

AMENDER LE SOL D’UN JARDIN SELON SA NATURE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS