Traitement contre la vrillette dans le bois

Vous avez découvert de la vermoulure ou des petits trous dans le bois de votre commode préférée ? Prudence, c’est peut-être la vrillette du bois, un redoutable insecte xylophage dont la larve se nourrit de la cellulose du bois. Quelles sont les caractéristiques de la vrillette ? Comment éradiquer ce redoutable insecte avant que votre mobilier ou votre charpente soit vermoulu et ne tombe en poussière ? Quelles mesures préventives mettre en œuvre ?

Petite vrillette et grande vrillette : qui sont-elles ?

La vrillette appartient à la famille des coléoptères. Elle tire son nom des traces que laissent ses larves lorsqu’elles forent le bois pour se nourrir : des petits trous comme si le bois avait été attaqué avec une vrille. 

On distingue 2 types de vrillettes du bois : 

  • La petite vrillette (anobium punctatum). Adulte, elle mesure entre 3 et 5 mm et sa larve entre 5 et 7 mm. Le cycle larvaire dure de 3 à 5 ans.
  • La grosse vrillette (xestobium rufovillosum). Adulte, elle mesure entre 5 et 7 mm et sa larve entre 6 et 10 mm. Le cycle larvaire dure de 1 à 10 ans. 

Adulte, la vrillette est un petit insecte brunâtre qui ne vit que quelques semaines, le temps de se reproduire. Après l’accouplement, la femelle dépose ses œufs sur le bois dans lequel les larves vont creuser de longues et profondes galeries. Au fil des mois et des ans, le bois devient vermoulu, littéralement mangé par les vers. 

Le cycle de vie de la larve varie de 1 à 10 ans selon la qualité nutritive du bois, la température et l’humidité ambiante.  

La vrillette, un insecte xylophage dangereux

La vrillette adulte n’est pas dangereuse. Durant sa courte vie, elle ne se nourrit même pas. Par contre, ses larves, des petits vers blanchâtres couverts de poils, sont très gourmandes de la cellulose du bois. Leur cycle de vie, sur plusieurs années, leur laisse le temps de réduire en poussière vos meubles, votre parquet ou de votre charpente… D’autant qu’elles peuvent proliférer rapidement : en 10 ans, leur nombre peut être multiplié par 10. 

La vrillette affectionne particulièrement l’aubier, c’est-à-dire la partie tendre du bois.  

Mais comme tous les insectes xylophages, elle s’installe d’autant plus facilement que le bois est humide et déjà altéré par des champignons. Elle arrive alors à s’insinuer jusque dans le duramen, la partie la plus dure du bois.

La petite vrillette est surtout présente dans les régions où le taux d’humidité est important. Elle adore les meubles anciens. 
La grosse vrillette est présente partout. Elle s’attaque plus volontiers aux charpentes et aux planchers. Elle apprécie beaucoup le chêne ancien.  

Comment identifier la vrillette ?

Avec un peu d’attention, il est heureusement possible de repérer la présence de la vrillette 

  • Des petits trous dans le bois : les larves forent des galeries dans le fil du bois et laisse à la surface des petits trous circulaires caractéristiques ; 1 à 3 mm de diamètre pour la petite vrillette et 3 à 4 mm pour la grande vrillette. 
  • De la vermoulure : une fine poussière dont la texture est proche de celle de la farine de blé, s’échappe de la pièce de bois attaquée par les larves de vrillette ou s’accumule au fond des placards infestés ; ce sont les déchets et déjections laissés par les larves. 
  • Des bruits de coups dans le bois : la grosse vrillette mâle appelle la femelle en donnant des petits coups dans le bois avec sa tête ; ce bruit, comme un tic-tac d’horloge, parfaitement audible de l’extérieur, vaut à l’insecte le surnom d’horloge de la mort. 

Comment se débarrasser de la vrillette dans une charpente ou un parquet ?

Lorsque votre parquet ou votre charpente (poutres) donne des signes d’infestation vous devez mettre en place un traitement curatif contre la vrillette. 

Si le bois, est peu attaqué, vous pouvez appliquer un produit insecticide que vous achetez dans le commerce en suivant scrupuleusement le mode d’emploi car ce sont des produits biocides dangereux. 

Mais si l’infestation est importante, vous devrez faire appel à une entreprise spécialisée dans l'élimination des nuisibles qui va mettre en œuvre un traitement contre la vrillette par fumigation ou par injection. Selon le degré d’endommagement, il peut être nécessaire de remplacer les bois vermoulus.

  • Traitement par fumigation. Il est préconisé lorsque l’attaque est généralisée : le lieu à traiter est totalement isolé de manière hermétique ; un gaz pesticide est introduit dans l’espace délimité pour tuer tous les insectes xylophages. 
  • Traitement par injection. Il est préconisé lorsque l’attaque est localisée : les parties atteintes sont identifiées par sondage, éliminées, brossées et dépoussiérées ; le produit insecticide est injecté dans tous les petits laissés par la vrillette.

Comment se débarrasser de la vrillette dans un meuble en bois ?

Lorsque le meuble est peu infesté différents traitements curatifs contre la vrillette sont possibles. Ils sont à appliquer sur le bois et à injecter dans les petits trous avec une seringue. Le bois doit avoir été décapé ou déciré.

  • Produits biocides chimiques que vous trouvez dans le commerce à appliquer en suivant le mode d’emploi prescrit.
  • Produits naturels comme l’huile de lin, de neem ou d’eucalyptus, les huiles essentielles de lavande ou d’agrume, l’extrait de margosa issu des graines du neem.
  • L’oignon et l’ail : frottez le bois et surtout les parties présentant les petits trous caractéristiques avec un demi oignon ou de l’ail ; entourez le meuble d’un film hermétique pendant 3 jours. 

Lorsque le meuble est totalement infesté par les nuisibles, il faut faire appel à un professionnel : 

  • Traitement par le froid : le meuble infesté est placé pendant une vingtaine d’heures dans une chambre froide à – 23 ° ; il est lentement remis à température ambiante ; puis, il est protégé par un traitement insecticide et fongicide. 
  • Traitement par fumigation : le meuble est enfermé dans une housse étanche dans laquelle un gaz est injecté pour tuer tous les insectes. 
  • Traitement par anoxie : le meuble est enfermé dans une housse étanche dont l’air est totalement aspiré tuant les insectes.
  • Traitement par biocides chimiques professionnels : ils sont plus puissants que les produits grand public.

Les mesures préventives contre la vrillette

Quelques mesures préventives vous permettent d’éviter l’installation des vrillettes chez vous ou d’éviter leur réapparition après un traitement curatif. 

Surveillez le taux d’humidité dans la maison

La vrillette a besoin d’un certain taux d’humidité pour se développer. Ne lui donnez pas ce qu’elle aime !  De plus, un taux d’humidité important favorise également la venue de champignons qui eux-mêmes favorisent l’installation des vrillettes.  

  • Si vous n’en possédez pas, installez une VMC pour réguler l’humidité. 
    Réparez toutes les fuites et infiltrations notamment au niveau de la toiture.
  • Installez un pare-vapeur entre les zones froides et les zones chauffées de votre logement pour éviter la condensation.


Surveillez régulièrement vos meubles, vos parquets et votre charpente

Traitez régulièrement les bois avec un produit insecticide et fongicide. Puis appliquez une finition : une lasure, une peinture ou une cire adaptée. 
Nettoyez régulièrement vos meubles avec un mélange d’eau et de vinaigre blanc. Les fleurs de lavande séchées, les huiles essentielles de lavande ou d’agrume sont des répulsifs contre la vrillette.. 

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Traitement contre la vrillette dans le bois Les avis et commentaires