Comment chasser les fouines ? Répulsifs et pièges

La fouine est bien mignonne, sauf lorsqu’elle fait une razzia dans votre poulailler, se niche dans votre grenier en ravageant l’isolation ou entreprend de dévorer les durites et câbles du moteur de votre voiture !  Comment lui faire comprendre qu’elle n’est pas la bienvenue chez vous ?

Comment reconnaitre la fouine ?

La fouine appartient à la famille des mustélidés.

C’est un petit mammifère carnivore qui pèse entre 1.5 kg et 2 kg pour 40 à 50 cm de long, sans compter sa longue queue touffue. Elle possède un pelage gris-brun avec une tache blanche sur le poitrail qui descend jusqu’en haut des pattes.

Campagnarde à l’origine, la fouine s’adapte très bien à la ville. Appréciant peu les intempéries, elle s’installe volontiers dans les combles ou le grenier, les garages, les doublages de cloison, etc. Tous les lieux protégés où elle peut se faire un petit nid douillet !

Très curieuse, elle se faufile partout. Un conduit d’aération ou un trou de quelques centimètres de diamètre lui suffit pour s’introduire chez vous. Et c’est une excellente grimpeuse.

La fouine, un animal utile ou nuisible ?

Selon les départements, la fouine est soit protégée soit classée nuisible.

Globalement, son rôle est plutôt positif. C’est une carnassière opportuniste. Elle vous débarrasse des petits rongeurs (souris, surmulots, mulots, campagnols, etc) et même des rats. Mais elle consomme également des insectes, des vers et les déchets abandonnés par l’homme.

Là où elle devient animal nuisible c’est lorsqu’elle niche dans votre isolation (mais c’est tellement confortable et chaud la laine de verre !) et lorsqu’elle grignote les câbles électriques ou les durites dans le moteur de votre voiture (mais c’est tellement bon le caoutchouc !). Elle fait aussi de gros dégâts chez les oiseaux et dans les poulaillers où elle se montre une prédatrice sans pitié. Plus que les volatiles eux-mêmes, ce qu’elle adore ce sont leurs œufs.

Comment savoir si une fouine rôde chez vous ?

De mœurs nocturnes, vous avez peu de chance de la voir. Vous saurez que vous abritez une fouine en découvrant des traces d’urine et des déjections. Ce sont des crottes noires de 8 à 10 cm de long contenant des noyaux, des petits os et des poils. Bien que plutôt discrète, vous pouvez aussi l’entendre gratter la nuit dans votre isolation ou courir dans le grenier.

Vous risquez surtout de découvrir ses dégâts : mauvaises odeurs dues aux déjections, au marquage de son territoire et aux restes des petits animaux qu’elle ramène dans son nid. Ces derniers pouvant attirer d’autres indésirables (mouches, vers, etc).

Bonne nouvelle, comme elle est plutôt solitaire, vous n’allez pas abriter une colonie à moins que ce ne soit une femelle qui va mettre bas… heureusement, au bout de quelques mois, elle chassera ses petits.

Comment chasser une fouine installée chez vous ?

Il n’existe pas de solution miracle instantanée. Il faut souvent combiner plusieurs techniques et les répéter.

  • Déstabiliser la fouine pour la faire fuir. La journée, placez une radio à proximité de son nid, la nuit laissez la lumière allumée dans le grenier pour la perturber. Si vos combles n’ont pas de lumière, installer un spot de chantier.
  • Utiliser un boitier à ultrason. Comme de nombreux animaux, la fouine ne supporte pas les ultrasons. Installez un boitier à brancher sur le secteur ou à piles là où elle se réfugie. Adaptez la puissance du répulsif à ultrason aux dimensions de la pièce ou placez plusieurs boitiers.
  • Des répulsifs anti-fouine. Vous pouvez utiliser un spray prêt à l’emploi que vous achetez dans le commerce ou en fabriquer un. Dans les deux cas, commencez par nettoyer la pièce où l’animal se tient habituellement et vaporisez le répulsif sur le sol, les murs et le plafond.
    - Répulsif à base de vinaigre blanc. Mélangez 1l de vinaigre blanc avec ½ l d’eau. Ajoutez quelques gouttes de liquide vaisselle.
    - Répulsif à base d’ail et d’huile essentielle. Faites bouilli 1 l d’eau. Laissez refroidir et ajoutez des gousses d’ail pilées, 10 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée et de citronnelle. Laissez reposer une dizaine de jours avant utilisation.
    - Répulsif à base de poivre.  Mélangez 5 cuillères à café de poivre moulu dans 1 l d’eau.
  • La naphtaline pour faire fuir la fouine. Déposez les boules de naphtaline sur les lieux de passage de la fouine et disséminez-en dans toute la pièce.  

Comment protéger votre voiture contre la fouine ?

La fouine est attirée par l’odeur du caoutchouc. De plus pour explorer son environnement, elle n’hésite pas à se servir de ses dents… C’est ainsi que les gaines des fils électriques, les durites et les flexibles de freins font les délices de cette prédatrice ! Le pire est quand une fouine sent qu’une de ses congénères s’est introduite sur son territoire, moteur de voiture compris. Elle croque tout ce qui lui tombe sous la dent…

Pour protéger votre voiture, barrez l’accès au compartiment moteur, entourez les câbles et les durites d’une gaine de protection annelée.

Si vous avez eu la visite d’une fouine, faite laver le compartiment moteur, si possible avec une mousse nettoyante anti-fouine. Puis pulvérisez un spray répulsif y compris dans le garage. Éventuellement, installez un boitier à ultrason pour dissuader les fouines de venir visiter votre garage.

Quelles mesures préventives contre les fouines ?

Mieux vaut prévenir que guérir dit la sagesse populaire.  Pour ne pas attirer les fouines, ne laissez pas trainer de déchets alimentaires autour de votre maison et de ses dépendances. Fermez les poubelles.

Bouchez tous les trous et espaces par lesquels la fouine pourrait s’introduire chez vous. Remplacez les tuiles cassées ou relacez celles qui sont déplacées. Un trou de 5 cm de diamètre suffit pour qu’elle se faufile.

La saviez-vous ? A l’époque romaine, la fouine était bien acceptée dans les maisons car elle chassait les rats. Mais les Romains ne connaissez ni la laine de verre, ni les véhicules à moteur !

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire


Comment chasser les fouines ? Répulsifs et pièges Les avis et commentaires