Réussir ses semis de printemps

Le printemps est de retour, saison propice à vos premières plantations. Ici deux écoles s'affrontent : semis à l'abri ou semis de plein air ? À vous de choisir en fonction de votre situation. Pour les uns comme pour les autres, on vous dit tout pour réussir vos semis de printemps.

Réussir ses semis de printemps

Réussir ses semis de printemps  © Fotolia_Coco

Réussir ses semis de printemps en intérieur

Si vous vivez dans la moitié nord de la France, quelques rayons de soleil ne suffisent pas à préparer le sol pour vos semences qui ont besoin d'un sol réchauffé et ameubli pour sortir de terre.

En outre, il est conseillé de faire vos semis de tomates, courgettes, concombres... dans une terrine conservée au chaud jusqu'en mai. Au moment de repiquer vos semis dans le jardin, la température doit être de 18°C de jour comme de nuit pour permettre le développement de ces légumes sensibles au froid et à la lumière.

Mode d'emploi :

1. Percez le fond de vos récipients (barquettes en polystyrène, par exemple);
2. étalez une fine couche de gravier dans le fond;
3. recouvrez de feutre géotextile;
4. remplissez de terreau spécial semis;
5. tassez la surface;
6. semez vos graines;
7. conservez vos récipients au chaud, recouverts d’un couvercle en plastique ou en verre transparent;
8. maintenez une humidité constante à l'aide d'un pulvérisateur d'eau.

Réussir ses semis de printemps en extérieur

Si vous habitez dans la moitié sud de la France, le début du printemps peut être le bon moment pour faire vos premiers semis en pleine terre.

1. La terre doit être bien meuble, afin d'éviter que les racines de vos semis ne soient freinées par un sol trop compact. La préparation du sol de votre jardin est donc essentielle :

  • enlevez le paillis ou l'engrais vert s'il y a;.
  • ôtez les mauvaises herbes et les cailloux,
  • décompactez le sol;
  • émietter la surface de la terre;
  • épandez le compost ou le fumier
  • etc.

2. Le sol doit être suffisamment chaud (10°C minimum) pour que les graines puissent germer. Pour favoriser le réchauffement, laisser la terre à nu et aérez-la.

3. Le sol doit être humidifié en douceur. Attention aux pluies fréquentes du printemps, car la terre doit avoir ressuyé (séché) pour commencer vos semis. Une pluie abondante après le semis peut provoquer le pourrissement des graines.

Consultez également notre dossier : "Créer et aménager son jardin en 5 étapes".

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Aménagement de jardin

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
JARDIN POTAGER

RÉUSSIR SES SEMIS DE PRINTEMPS
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS