Les carreaux de ciment

Désuets les carreaux de ciment ? Pas du tout…
Il faut dire qu’en matière de mode, l’injonction de saint Rémy à ce bon vieux Clovis « adore ce que tu as brûlé et brûle ce que tu as adoré » est souvent de mise… Ainsi les carreaux de ciments à motifs de rose des vents de tante Georgette ou celui à motifs cubiques de l’oncle Alphonse et que vous trouviez vraiment ringards dans votre jeunesse, sont de nouveau à la mode.
Chiche, que vous en posez chez vous !

Les carreaux de ciment

Les carreaux de ciment  © Brad Pict - Fotolia

Le carreau de ciment, le roi des carrelages jusqu’aux années 1950

La technique des carreaux de ciment polychromes fut inventée vers 1850 dans la première cimenterie française, à Viviers en Ardèche. C’est le développement des presses hydrauliques qui autorisa l’essor de ces carreaux car contrairement à la céramique, ceux-ci ne sont pas cuits mais pressés et séchés.
A l’origine réservés aux maisons bourgeoises, leur solidité et leurs couleurs en font les rois des revêtements de sol jusque dans les années 1950. Et on les trouve alors autant dans les maisons d’habitation que les commerces ou les administrations.
Mais peu à peu, ils sont supplantés par les carrelages en céramique, moins onéreux du fait de leur fabrication industrielle. Car les carreaux de ciment sont toujours fabriqués à l’unité, à la main. Aujourd’hui le principal producteur est le Maroc.
Depuis qu’ils sont revenus à la mode, les fabricants proposent outre les créations contemporaines, des rééditions des modèles anciens pour la rénovation ou pour le plaisir de la tradition.

La fabrication des carreaux de ciment

Elle reste artisanale et manuelle. Les carreaux sont composés de ciment, de sable, de poudre de marbre et d’eau. Cette pâte est teintée grâce à des pigments.

  • Conception de la couche d’usure, c’est celle que vous allez admirer lorsque les carreaux orneront votre sol :
    Pour créer les motifs, des diviseurs c’est-à-dire des pièces métalliques qui reprennent les formes du dessin, sont insérés au fond des moules. Les différentes pâtes colorées sont coulées entre chaque diviseur. Si le carreau est de couleur unie, la pâte colorée est simplement répartie de façon informe.
  • Conception du socle ou couche inférieure :
    Après avoir délicatement enlevés les diviseurs, la couche d’usure est recouverte de ciment et de sable sec. Les carreaux sont alors passés sous presse hydraulique. La pression va évacuer l’eau de la couche d’usure qui va imprégner ciment et sable du socle et conférer aux carreaux leur cohérence et leur solidité.
  • Démoulage et séchage :
    Enfin ils sont démoulés et séchés pendant quelques heures. Puis ils sont réhydratés dans de l’eau, nettoyés et enfin définitivement laissés à sécher pendant 4 semaines.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Sols et plafonds

Les avantages et les inconvénients des carreaux de ciment

Leur premier avantage est leur solidité et leur résistance à l’usure.
Leur second atout, c’est leur palette de couleur et de motifs presque infinie. Les couleurs, du fait du processus de fabrication, ne sont jamais complétement unies. Ce qui leur procure une grande authenticité.
Comme tous les carrelages à motifs, ils s’adaptent à toutes les pièces. D’autant qu’ils se déclinent en différentes formes : carré, rectangulaire, octogonale, hexagonale. Selon les modèles, il faut assembler différents carreaux pour créer le motif complet. Mais la finesse des joints entre les carreaux (joint marbrier) permet la continuité du dessin.

Leur principal inconvénient vient de leur conception : Les carreaux de ciment sont poreux. Afin d’éviter de les tâcher, il faut donc obligatoirement leur administrer un traitement de surface. Celui-ci est réalisé lors de la pose. Ce traitement doit être hydrofugeant (il va obturer les pores du carreau et le protéger de l’eau et des taches) et oléofugeant (il va empêcher la pénétration des huiles, graisses et salissures).
Une cire de finition facilitera leur entretien.
Celui-ci doit se réaliser avec des produits non agressifs : Eau et savon neutre (type savon noir ou savon de Marseille) N’utilisez jamais de produits acides ou alcalins (soude, ammoniaque)

En conclusion : Vous pouvez de nouveaux laisser les carreaux de ciment entrer dans votre maison. Ils seront de bons compagnons en habillant vos sols de couleurs chatoyantes unies ou de motifs divers.
Avec le même brio, ils peuvent aussi décorer vos murs pour une crédence dans la cuisine ou une ambiance inédite dans la salle de bain.
Leur prix se situe entre 60 à 150 € le m².
Certains fabricants vous proposent du sur mesure et de personnaliser vos carreaux de ciment grâce à des « simulateurs on line »
A vous de jouer les créateurs …

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
CARRELAGES

LES CARREAUX DE CIMENT
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS