Acheter son appartement sans apport, est-ce possible ?

Même s’il est plus difficile d’emprunter pour acheter son appartement sans avoir d’apport personnel, ce n’est pas impossible. Mais encore faut-il se présenter devant le banquier avec de bons arguments et un profil qui le rassure !

Acheter son appartement sans apport, est-ce possible ?

Acheter son appartement sans apport, est-ce possible ?  © Fotolia_108034362_M

Qu’est-ce qu’un apport personnel ?

L’apport personnel correspond à la somme dont vous disposez personnellement pour financer une partie de votre achat. C’est votre épargne personnelle ou de l’argent provenant d’un héritage, d’une aide familiale, de la revente d’un bien, d’un plan d’épargne logement (PEL), etc.

Certaines aides sont également considérées comme un apport personnel : Le prêt à taux zéro (PTZ+), le prêt d’accession sociale (PAS), le prêt conventionné (PC), le prêt d’action logement (ex 1% logement). Attribués sous conditions de ressources, elles représentent une aide importante lors d’un achat immobilier.

Traditionnellement, les banques demandent un apport représentant 10 à 20 % du montant de l’achat. L’apport servant en priorité à payer les frais de notaire. Mais ces dernières années, elles sont devenues plus souples envers certains types d’acheteurs.

Qui peut acheter un appartement sans avoir d’apport personnel ?

Trois profils d’acheteurs peuvent obtenir un crédit immobilier sans posséder d’apport personnel :

  • L’investisseur : Vous souhaiter acheter un appartement pour le louer.
  • L’épargnant : Vous avez des déplacements mais vous ne souhaitez pas les liquider pour acheter.
  • Le primo accédant jeune : Vous êtes jeune, vous venez d’entrer dans la vie active et vous n’avez pas encore eu le temps d’épargner.

En dehors de ces trois cas, vous aurez beaucoup de mal à convaincre un banquier de vous prêter de l’argent si vous n’avez aucun apport. Dans les deux premiers cas, le bien lui-même ou l’épargne assurent la garantie de l’emprunt. Dans le dernier cas, si vous apportez de bonnes garanties, vous pourrez financer votre appartement jusqu’à 100 % et voir même 110 % (pour financer les frais de notaires).

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Achat / Vente

Acheter son appartement sans apport lorsqu’on est jeune

Ces dernières années, la hausse des loyers et les taux d’intérêts bas, incitent de nombreux jeunes actifs à vouloir acheter leur logement. Si c’est votre cas, sachez que les banques développent des offres spécifiques pour vous. Mais avant de prendre rendez-vous chez votre banquier, n’oubliez pas de préparer votre dossier car, à défaut d’apport, vous devez présenter de solides garanties.

Avant de vous accorder un prêt, le banquier va regarder :

  • Votre âge.
  • Votre situation professionnelle : revenus, perspectives d’évolution, stabilité.
  • Votre situation matrimoniale et familiale, le nombre de personne à charge.
  • Votre niveau d’endettement : il ne doit pas dépasser un tiers de vos revenus.
  • Votre capacité d’épargne.

De votre côté, faites le point des aides auxquelles vous pouvez prétendre : PTZ, PAS, PC. Et n’hésitez pas à faire jouer la concurrence entre banque pour comparer les offres (taux d’intérêts, durée du crédit, coût de l’assurance).

Comment convaincre son banquier pour acheter son appartement sans apport ?

Pour réussir votre négociation, vous devez non seulement bien préparer votre dossier mais sachez apporter les bons arguments :

  • Vous venez d’entrer dans la vie active et vous n’avez pas encore eu le temps d’épargner.
  • Vous venez de divorcer et le partage de la communauté à réduit votre épargne. Vous n’avez donc plus d’apport.
  • Vous avez des placements financiers (assurance vie notamment) dont le taux de rendement est supérieur aux taux d’intérêt de l’emprunt. Vous souhaitez donc les garder.
  • Votre situation financière est saine. Si ce n’est pas le cas, commencez par épurer la situation et par solder vos crédits à la consommation.
  • Vos comptes ne sont pas à découverts. Si oui, là aussi épurez la situation et ne vous lancez pas dans de grosses dépenses.
  • Votre situation professionnelle est stable. Si vous êtes en couple, au moins l’un de vous est titulaire d’un contrat de travail à durée indéterminée (CDI).
  • Le loyer que vous payez actuellement correspond plus ou moins à votre future mensualité de remboursement d’emprunt.
  • Votre endettement total ne dépassera pas 33 % de vos revenus.
  • Vous n’essayez pas d’acheter au-dessus de vos moyens.

Ne vous découragez pas si une première banque refuse votre dossier. Demandez à savoir pourquoi et voyez comment vous pouvez améliorer votre crédibilité avant d’aller chercher un crédit dans un autre établissement financier.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
COMMENT ACHETER

ACHETER SON APPARTEMENT SANS APPORT, EST-CE POSSIBLE ?
Les avis et commentaires

Trouvez des professionnels qualifiés pour vos travaux !

ANNUAIRE DES NOTAIRES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

SÉLECTION DE PRODUITS