Les engrais écologiques ou engrais naturels

Il est utopique de vouloir cultiver la terre sans apporter aucun engrais. A la longue les sols s’épuisent. Les engrais écologiques ou naturels vous permettent de maintenir la qualité de votre sol, de nourrir vos plantes tout en sauvegardant l’environnement et votre santé.

Comment fertiliser naturellement son jardin ?

Les plantes puisent dans le sol les éléments nutritifs dont elles ont besoin. Il est donc indispensable de compenser, par l’apport régulier d’engrais, ce qui a été pris.
Vous trouvez différents types d’engrais naturels :

  • Les engrais verts : Il s’agit de planter des végétaux retenant les éléments nutritifs du sol, notamment l’azote. Ils sont enfouis directement dans le sol ou fauchés puis enfouis lors d’un labour. En se décomposant, ils libèrent des matières organiques fertilisantes. L’engrais vert s’utilise surtout au potager ou avant d’installer une pelouse ou des massifs.
  • Le compost : c’est à la fois un engrais et un amendement qui améliore la qualité du sol.
  • Les engrais organiques : Ils sont issus de matières vivantes animales (sang séché, cornes broyées, poudre d’os ou d’arêtes de poissons, guano, fumiers) ou végétales (algues, purins de plantes, cendre de bois, tourteau de ricin, vinasse de betteraves).

Ce sont des engrais qui se diffusent lentement et qui doivent être transformés par les micro-organismes du sol pour être assimilés par les plantes.

  • Les engrais minéraux naturels : Ce sont les phosphates et la potasse issus des gisements naturels. Ils ne sont quasiment plus utilisés aujourd’hui, remplacés par leurs alter-égo chimiques.

Mais vous trouvez également des poudres de roches granitiques ou basaltiques ou de lave qui sont des engrais naturels riches en éléments nutritifs et en oligo-éléments.

Les qualités d’un engrais écologique ou naturel

Tous les engrais naturels ont en commun de ne pas être issus de l’industrie chimique. Certains peuvent avoir été transformés comme le sang séché, la corne, les purins de plantes mais ils ne comportent pas de molécules de synthèses.

Employer un engrais naturels c’est bien car les engrais chimiques épuisent le sol et polluent. Mais la mention « naturel » ne suffit pas à faire un engrais écologique et bio. La vinasse de betterave par exemple, est un engrais naturel, très intéressant pour apporter du potassium. Mais elle est un sous-produit de la culture intensive de la betterave, grande consommatrice d’engrais chimiques et de pesticides… Les résidus de ces derniers se retrouvent dans la vinasse.
Les fumiers sont considérés comme des engrais et de amendements naturels. Mais que penser du fumier issu de vaches à qui il a été largement administré des antibiotiques…

Pour qu’un engrais soit vraiment naturel, il faut donc qu’il soit issu de matières (plantes ou animaux) elles-mêmes naturelles et n’ayant pas subies de traitements chimiques. C’est pourquoi, il est important de vérifier la traçabilité des éléments composant l’engrais. Le Règlement CE n° 889/2008 concernant l’utilisation les engrais et les amendements dans l’agriculture biologique donne une liste exhaustive des produits autorisés. Pour de vrais engrais naturels et écologiques, choisissez des produits certifiés « bio ».

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Entretien de jardin

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
TRAITEMENTS D'UN JARDIN

LES ENGRAIS ÉCOLOGIQUES OU ENGRAIS NATURELS
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS