L’humus en jardinage

L’humus est un élément primordial de la vie du sol et des plantes. Un sol pauvre en humus est un sol difficile à cultiver, dans lequel peu de micro-organismes ont élu domicile et qui est généralement compact. Qu’est ce que l’humus exactement ? En quoi est-il si utile aux végétaux de nos jardins ?

L’humus en jardinage

L’humus en jardinage  © Ryba Sisters Fotolia

Définition de l’humus

L’humus, c’est cette matière noire que l’on trouve en surface du sol. Il est issu de la décomposition des matières organiques présente dans la terre : végétaux comme des feuilles ou des morceaux de bois, déjections et cadavres d’animaux, roches… Toutes matières contenant du carbone !

On parle de terre humifère lorsque celle-ci est sombre, riche, meuble et spongieuse. Facile à travailler, le sol humifère se réchauffe facilement au printemps : un atout pour les semis. Cependant, son acidité est élevée, ce qui empêche la plantation et la culture de certaines plantes.

Le rôle de l’humus dans le jardin

L’humus est le garde-manger du sol : il sert de stocker les nutriments nécessaire au développement des plantes et de les diffuser lentement. Les matières organiques déposées sur la terre vont se décomposer sous l’effet des organismes du sol. Ces mêmes organismes vont alors les transformer en nutriments pour les végétaux.

L’humus est un élément important de la structure du sol : il améliore la porosité du de la terre et permet de mieux y retenir l’eau. Le sol humifère est léger et meuble, il est bien aéré, ce qui favorise sa fertilité.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Entretien de jardin

Comment rendre sa terre humifère ?

  • Il faut apporter au jardin, et surtout au potager, de la matière organique sur la terre comme du fumier, les déchets de tonte (une bonne technique est d’utiliser le mulching) ou encore un paillage. Ces matières sont décomposées par les micro-organismes du sol et le nourrissent en humus.
  • Les engrais verts servent aussi à enrichir le sol en humus : on les sème en place et on les fauche juste avant la montée en graine. Ils restent sur le sol où ils se décomposent.
  • L’utilisation de pesticides et engrais chimiques tendent à réduire considérablement la richesse du sol : en évitant de les utiliser, vous améliorez les conditions de vies des micro-organismes du sol : vers de terre, bactéries, champignons, larves d’insectes…
  • Les micro-organismes du sol sont très facilement perturbable, c’est pourquoi de plus en plus de personnes choisissent de ne pas trop travailler leur sol en profondeur : en respectant la biodiversité du sol, on améliore sa fertilité !
        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
TRAITEMENTS D'UN JARDIN
L’HUMUS EN JARDINAGE 1. Le BRF en jardinage

L’HUMUS EN JARDINAGE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS