Un sol en béton ciré

A partir des années 1980, la rénovation de friches industrielle pour les transformer en habitations style lofts à contribuée à donner au béton ciré une image de revêtement de sol moderne et haut de gamme. A l’origine le béton avait été tout simplement utilisé pour sa résistance et son moindre coût. Mais lissé et ciré, il gagne en noblesse et symbolise un art de vivre emprunt de sobriété et d’authenticité.

Quelques définitions pour comprendre le béton ciré

Le béton ciré est un mortier très fin (millimétrique). Au moment du lissage, il est saupoudré de silice et de quartz. Après durcissement, un traitement de surface « bouche-pore » et une cire ou un vernis facilitent son entretien et lui donne un bel aspect.

Le béton ciré serait-il donc un mortier ? Et oui, car un mortier est un mélange de sable, de ciment et d’eau. Alors que le béton est composé de gravier et/ou de granulat, de ciment et d’eau. Dans les deux cas, c’est le ciment qui sert de liant entre les ingrédients.
Pour un vrai sol en béton ciré, le liant du béton ciré doit être du ciment. Or de plus en plus, on lui adjoint en proportion plus au moins grande, voir en totalité, une résine.

Un sol en béton ciré peut être réalisé de deux manières différentes. Soit il est prévu comme une couche de finition sur une dalle qui en train d’être coulée (chape fraiche), soit il s’applique sur un sol existant (chape sèche). Ce dernier peut-être une dalle en béton, un carrelage ou même un parquet. Dans tous les cas, ce sol devra être sain, propre, sans fissures, ni trou.
Le béton lui-même se présente sous forme d’une pâte à étaler ou d’un mortier auto lissant semi liquide.

Les avantages d’un sol en béton ciré

Il s’adapte à toutes les pièces de la maison y compris aux pièces d’eaux grâce à son traitement hydrofuge.
Il convient autant en construction neuve qu’en restauration. Il trouve sa place tant dans un décor contemporain que plus classique. Au contraire, il apporte alors une note moderne au rustique.
Etant réalisé sans quasiment de joint, il donne une impression d’espace à vos pièces.
Il peut être coloré soit dans la masse au moment de sa mise en place, soit en surface. Ce qui permet de l’adapter à votre décor et àvos envies. La finition elle-même est mat, brillante, satiné, etc.
C’est un sol résistant et durable. Il doit cette qualité à sa composition, béton, silice et quartz. Les vernis ou cires en surface le protège de l’eau et des salissures.
C’est un sol d’autant plus facile à entretenir qu’il n’a aucun joint ou très peu. Un coup d’aspirateur ou de balai et un nettoyage régulier à l’eau savonneuse assureront l’hygiène de la maison.
C’est un sol chaud et agréable au toucher. Il possède en effet la particularité de garder la chaleur grâce au quartz qui entre dans sa composition. Il s’adapte parfaitement au chauffage au sol.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Sols et plafonds

Les inconvénients d’un sol en béton ciré

Rien n’est jamais tout blanc ou tout noir ! Et il fallait bien que ce sol présente quelques points faibles qui sont en fait les contreparties de ses succès.
Ce sont les traitements de surface (cires et vernis) qui lui assurent sa facilité d’entretien. Mais cette couche de finition s’use. Il faut donc régulièrement renouveler ces opérations de protection.
Et attention, sur une finition brillante, la poussière devient très vite visible…
Les premiers mois de sa pose, il est relativement fragile. Il faut le savoir et en tenir compte. Mais lorsqu’il est sec à cœur, il devient alors très résistant.
S’il trouve sa place dans la salle de bain ou la cuisine, une fois mouillé, il peut être glissant.
Il a tendance à se fissurer. Le béton contient de l’eau. Lorsqu’elle s’évapore, elle crée un effet de « retrait » et le béton se rétracte pour combler ce vide. Pour limiter ce point faible, il convient lors de la pose de prévoir des joints de fractionnement ou de dilatation. Par contre, les microfissures inhérentes à ce matériau, font partie du décor et contribuent à sa patine.

Ce n’est pas un revêtement de sol bon marché. La pose d’un sol en béton ciré oscille entre 85 et 180 € le m² selon le type de béton, la couleur et les effets que vous souhaitez.
Il existe des kits prêts à l’emploi qui coûtent au alentour de 90 € le m². Mais attention, il faut déjà être un bricoleur averti avant de se lancer dans l’aventure…

Le saviez-vous ? Les mortiers les plus anciens ont été utilisés pour élever des pyramides en Egypte. Ce mortier était composé de chaux, d’argile, de sable et d’eau. Plus tard, les Romains remanièrent la recette avec des sables volcaniques de Pouzzoles ou des tuiles broyés. C’est ainsi qu’ils construisirent les monuments que nous connaissons et qui s’ils n’avaient pas au fil des siècles servis de carrières pour de nouvelles constructions, nous étonneraient plus encore.

Découvrez également d'autres types de sol :

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
SOL EN BÉTON

UN SOL EN BÉTON CIRÉ
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS