Isoler avec des éco-matériaux

L’isolation est un élément clé dans le confort d’une maison. Un habitat bien isolé garde la chaleur l’hiver et reste frais l’été. Isoler avec des éco-matériaux, c’est faire attention à ce que les matériaux utilisés s’inscrivent dans une démarche globale de développement durable au niveau de leurs composants, de leur fabrication, de leur mise en œuvre et de leur recyclage.

Le chanvre

Le chanvre est la plante écologique par excellence. Naturellement résistant, il ne demande ni herbicide, ni insecticide, ni fongicide pour sa culture. Il possède un excellent pouvoir isolant contre le froid en hiver mais aussi contre la chaleur en été. Il a la faculté d’absorber l’humidité de l’air, sans altération de ses qualités isolantes, et de pouvoir la restituer quand l’atmosphère devient trop sèche. Il n’est pas irritant et se recycle facilement.

Il est utilisé pour l’isolation thermique et phonique des murs, des cloisons, des planchers et des toitures. Il se présente sous forme de laine ou de paille en vrac, de rouleaux, de panneaux semi-rigides ou de briques. Mélangé à de la chaux, il permet de réaliser des dalles isolantes ou des enduits isolants.
Il peut être mélangé au lin et au coton.

Le lin

Tout comme le chanvre, le lin demande peu d’engrais et encore moins de produits phytosanitaires pour pousser et ses qualités sont identiques. Il peut absorber jusqu’à 10 fois son poids en eau sans perdre ses caractéristiques isolantes.

Il est utilisé pour l’isolation thermique et phonique des planchers et des toitures. Il se présente sous forme de rouleaux, de panneaux ou en vrac. Incorporé à de la chaux, il permet de réaliser des enduits isolants.
Il peut être mélangé au chanvre et au coton.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Isolation

La laine de mouton

Si la laine de mouton est un excellent isolant thermique, son traitement l’est moins. Généralement la laine est lavée au savon et à la soude puis protégée par un antimite. On préférera donc la laine brute non lavée malgré son odeur. Mais elle garde ainsi le suint qui protège naturellement des mites. Heureusement celle-ci disparait avec le temps.

Fibre creuse, la laine peut absorber plus de 30 % de son poids en eau sans perdre de ses qualités isolantes. En été, elle va naturellement réguler l’hygrométrie. Difficilement inflammable, elle est aussi légère.
La laine est un très bon isolant thermique recommandé en altitude. Elle se présente sous forme de rouleaux, de panneaux, de ouate en vrac ou de feutre.
Il existe également de la ouate de laine recyclée.

Le bois

Naturellement le bois est un excellent isolant l’hiver et encore plus l’été pour préserver de la chaleur. Perméable à l’eau, il régule l’hygrométrie ambiante.
Il se décline en laine ou en fibre de bois. La laine de bois se présente sous forme de panneaux souples ou semi-rigides ou en vrac pour l’isolation des combles perdues, les murs et sous toiture. Les panneaux en fibres de bois sont plus rigides. Ils sont utilisés pour isoler les cloisons, les murs ou les planchers.

Le liège

Issu de l’écorce du chêne liège (qui est prélevé sans que cela nuise à l’arbre), cet isolant est polyvalent, imputrescible et léger. Il est particulièrement performant pour l’isolation phonique.
Le liège expansé est composé d’écorce réduite en granulés et agglomérés à chaud sous l’action de la résine naturellement contenu dans le matériau.

Sous forme de panneaux, il est utilisé pour l’isolation thermique et phonique des murs, des sols et des plafonds. En vrac, il permet l’isolation de combles perdues ou mélangé avec du sable et de la chaux pour réaliser des dalles isolantes. Le lège présenté en rouleaux est parfait en sous-couche isolante sous un parquet flottant.

Les billes de carbone expansé

Ce sont des billes de carbone (3 à 5 mm de diamètre) expansées à la vapeur d’eau. Elles sont imputrescibles, hydrophobes, insensibles aux champignons comme aux moisissures. Très légères (seulement 16 kg/m3) et fluides comme de l’eau, elles sont très performantes même en faible épaisseur. Elles sont idéales pour l’isolation intérieure des cloisons et des planchers sans surcharge et sans tassement. Les billes se faufilent dans les moindres recoins, même les plus inaccessibles aux autres types d’isolants.
Mélangées au béton, elles permettent la construction de dalles plus légères et aux qualités isolantes renforcées.

Le saviez-vous ?
Les ponts thermiques sont sources d’une grande déperdition de chaleur, c’est pourquoi il est important de les repérer et de renforcer leur isolation. Ils sont situés aux points de jonction entre les murs et les planchers ou les toitures ainsi qu’au niveau des portes et fenêtres. Dans une maison bien isolée, ils peuvent représenter plus de 30 % des déperditions.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
MATÉRIAUX ISOLANTS
ISOLER AVEC DES ÉCO-MATÉRIAUX 1. Isoler avec des éco-matériaux recyclés

ISOLER AVEC DES ÉCO-MATÉRIAUX
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES SPÉCIALISTES DE L'ISOLATION DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS