Monte-escalier en panne : que faire ?

La panne d’un monte-escalier est au mieux déplaisante au pire angoissante si l’appareil vous est indispensable pour accéder à l’étage de votre logement. Heureusement, ce sont des équipements généralement sûrs. Mais que faire lorsqu’un dysfonctionnement survient ? Disposez-vous de garanties ? Pouvez-vous réparer vous-même ?  

Panne d’un monte-escalier : activer les garanties

Tout monte-escalier bénéficie de garanties légales :

  • La garantie légale des vices cachés. Le défaut était caché mais existait à la date de l’installation du monte-escalier et le rend inutilisable ou diminue fortement son usage. La garantie s’applique durant 5 ans après l’installation.
  • La garantie légale de conformité. Elle vous garantit contre les défauts de fabrication ou d’installation du monte-escalier. Elle s’applique durent 2 ans après l’installation.

Le vendeur peut également vous proposer une garantie contractuelle et/ou une extension de garantie gratuite ou payante. Elle peut également être assortie d’un contrat d’entretien annuel. Son coût peut être inclus dans le prix global du monte-escalier.

Si le monte-escalier est encore sous garantie, la première chose à faire en cas de panne est de contacter le SAV (service après-vente) du vendeur. S’il ne répond pas rapidement à votre demande, pensez à envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception.

Monte-escalier qui ne fonctionne plus : identifier la panne

Certains dysfonctionnements sont facilement identifiables et peuvent être réparés rapidement. D’autres, par contre, demandent de faire appel à un technicien spécialisé dans les monte-escaliers. Contactez alors le SAV du vendeur en donnant le maximum de détails.  

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Escaliers

Si votre monte-escalier ne fonctionne plus

  • Commencez par vérifier les batteries. Les appareils possèdent généralement un témoin de charge qui indique le niveau de charge. La durée de vie des batteries est de 3 à 5 ans. Le moment est peut être venu d’installer des batteries neuves.
  • Les batteries peuvent être en bon état mais ne plus se charger suite à un problème électrique comme un fusible grillé ou une mise en sécurité de l’équipement. Mieux vaut faire appel à un professionnel pour vérifier le circuit électrique.
  • Vérifiez que la clé de verrouillage, qui évite l’utilisation du monte-escalier par une personne non habilitée, est active.
  • Si vous utilisez une télécommande, vérifiez que celle-ci est en bon état de fonctionnement. Pensez à changer les piles.

Si votre monte-escalier s’arrête en cours de trajet

  • Vérifiez qu’un obstacle ne bloque pas son cheminement. Le détecteur d’obstacle assure votre sécurité et évite la détérioration du matériel. Pensez à nettoyer régulièrement le rail.
  • Vérifiez le niveau de charge des batteries et l’alimentation électrique qui permet de les recharger.

Si votre monte-escalier va plus lentement que d’habitude

Ce peut être un signe d’usure du moteur ou de surcharge.

Si votre monte-escalier vibre lors de son utilisation

C’est également un signe d’usure : usure du moteur ou du rail, rouleaux à remplacer, etc. Attention, le changement de certaines pièces demande un savoir-faire qui n’est pas à la portée de tous… 

Comment éviter les pannes d’un monte-escalier ?

Comme mieux vaut prévenir que guérir, prenez l’habitude d’entretenir régulièrement votre monte-escalier. Il est généralement livré avec un manuel expliquant son utilisation et comment le nettoyer : dépoussiérage du rail et du fauteuil, lubrification du rail et du système de pivotement du siège, vérification des fixations sur les marches de l’escalier, etc.

Attention de toujours désactiver le monte-escalier lorsque vous procédez à son nettoyage.  

Bon à savoir : Si vous ne souhaitez pas vous charger de ce travail, pensez à conclure un contrat d’entretien avec l’entreprise qui a installé votre monte-escalier !

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Monte-escalier en panne : que faire ? Les avis et commentaires