L’emmarchement d’un escalier

Si votre petit nid douillet n’est pas assez vaste pour accueillir un escalier à double hélice qui permet à deux personnes en même temps, l’une qui monte et l’autre qui descend, de ne jamais se croiser, ne désespérez pas … Tout le monde ne peut pas habiter le château de Chambord ! Mais si l’emmarchement de votre escalier respecte certaines règles vous allez l’utiliser en toute quiétude.

L’emmarchement est la largeur utile de l’escalier

L’emmarchement est le nom spécifiquement donnée à la longueur des marches c'est-à-dire la largeur de l’escalier.
L’emmarchement se mesure de manière différente selon la configuration de l’escalier :

  • C’est la largeur entre les deux limons ou les murs d’échiffres (les murs entre lesquels se situe l’escalier)
  • C’est la largeur entre le limon et le mur d’échiffre.
  • Si l’escalier comporte une main courante et si cette dernière empiète de plus de 10 cm sur les marches, l’emmarchement se mesure à l’aplomb de la main courante.

Plus l’emmarchement est grand, plus vous pourrez vous croiser facilement dans l’escalier ou transporter des objets encombrants par celui-ci. Dans une maison particulière, il est recommandé de prévoir une largeur utile d’au moins 80 cm.

La ligne de foulée, une ligne théorique et fort utile

Cette largeur utile permet de déterminer la ligne de foulée. C’est la ligne imaginaire que suit naturellement une personne montant ou descendant un escalier.

  • Pour un escalier inférieur à 1 m de large, la ligne de foulée se situe au milieu de la volée.
  • Pour un escalier supérieur à 1 m de large, la ligne de foulée se situe à 50 cm de la balustrade.

Il est fortement recommandé qu’elle soit au minimum à 25 cm du mur ou de la main courante et que l’emmarchement soit au minimum de 50 cm de large.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Escaliers

Bien choisir l’emmarchement de votre escalier

Entre ce que préconisent les normes et la réalité de la place dont vous disposez, il faut parfois adapter l’escalier. Il est par exemple tout à fait acceptable qu’un escalier de service ou un escalier secondaire soit moins large que l’escalier principal de votre maison.
Si par contre votre escalier se situe entre deux murs prévoyez un emmarchement d’au moins 80 cm. Trop étroit, il peut donner une impression désagréable d’enfermement et le jour où vous devez déménager des meubles, vous apprécierez d’avoir suffisamment de place.
Mais dans un petit espace, les escaliers gain de place aux marches de 50 cm de large sont les bienvenus. Le plus souvent ce sont des escaliers hélicoïdaux ou de type échelles de meunier ou pas japonais.

En résumé, pour être confortable à utiliser, l’emmarchement d’un escalier doit faire au moins 50 cm de large. La moyenne idéale étant de 80 à 90 cm, ce qui permet de se croiser sans se gêner. Bien évidemment si l’escalier est plus large (1 m et plus), ce n’est est que mieux.

Le saviez-vous ? Le fameux escalier à double hélice ou double révolution du château de Chambord est attribué à Léonard de Vinci. Il aurait été réalisé en se basant sur ses dessins. Mais rien n’est moins sûr … Sa particularité est qu’une personne qui monte ne croise jamais celle qui descend. C’est en fait deux escaliers en un. Le Parlement Européen de Strasbourg possède un escalier du même type.

----------------------------------------
A lire sur le même sujet :

----------------------------------------

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
STRUCTURE DE L'ESCALIER

L’EMMARCHEMENT D’UN ESCALIER
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES MENUISIERS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS