Les retardateurs de prise pour béton

Le retardateur de prise de béton est un adjuvant permettant de prolonger la texture fluide du béton. Il se présente généralement sous la forme d’un liquide qui se verse dans l’eau de gâchage avant d’être mélangé aux autres éléments indispensables pour créer du béton. Grâce à ce produit, la prise peut être retardée de 4 heures jusqu’à 36 heures en fonction des besoins et exigences du professionnel.

Les retardateurs de prise pour béton

Les retardateurs de prise pour béton  © coffeekai - Fotolia.com

Le retardateur de prise de béton : comment ça marche ?

Le retardateur de prise de béton est un produit spécifique qui permet donc une prise plus lente du béton. Cet adjuvant à base de lignosulfonates, d’hydrates de carbone ou d’oxydes de zinc ou de plomb remédie à diverses problématiques en matière de bétonnage.

Le retardateur évite notamment que l’eau ne s’évapore trop vite par temps très chauds, tout en ajustant la chaleur dégagée lorsque le ciment s’hydrate. Les retardateurs de prise pour béton sont des produits indispensables aux professionnels du bâtiment. Les adjuvants doivent être conformes à la norme NF EN 934.2.

En cas de coulées successives, cet adjuvant rend possible la réalisation d’un bloc de béton à l’allure bien homogène même si les coulages sont réalisés de manière différée. Dans le cas du béton vibré, le retardateur minimise voire supprime l’effet d’aiguille au niveau du matériau qui a durci.

En définitive, le début de prise est différé, ce qui rend possible le peaufinage du résultat ou la réalisation d’autres travaux complémentaires.

Dans quel cas utilise-t-on ces adjuvants pour béton ?

Les retardateurs de prise pour béton possèdent de nombreuses applications. Ils s’avèrent notamment indispensables pour la préparation d’un BPE ou béton prêt à l’emploi ou d'autres matériaux comme le béton lourd. En outre, cet adjuvant permet aux bétonnières de réaliser un coulage de façon continue et sous les températures les plus élevées. Par ailleurs, en cas de besoin, il est possible de transporter le béton sur des longues distances sans craindre que celui-ci ne « prenne ».

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Fondations et maçonnerie

Comment utiliser le retardateur de prise de béton ?

Le retardateur s’intègre habituellement dans l’eau de gâchage. De manière générale, il est introduit après les autres composants, en l’occurrence le ciment, l’eau ainsi que les agrégats. Ces derniers sont idéalement mouillés au préalable pour une action optimale de l’adjuvant. Cela évite, en effet, que l’additif ne soit absorbé par les agrégats. Le dosage varie en moyenne entre 0,2 et 0,5 %, calculé sur la base du poids du ciment. L’idéal est de faire appel à un doseur automatique pour un dosage minutieux et efficace. Il est recommandé de prendre l'avis d'un spécialiste en béton pour ne pas faire d'erreur car ce matériau est difficile à manier et peut être assez « capricieux ».

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
MAÇONNERIE

LES RETARDATEURS DE PRISE POUR BÉTON
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS