Le principe de hourdage en maçonnerie

Le hourdage fait partie intégrante des travaux en maçonnerie et cette opération nécessite un savoir-faire professionnel, des gestes précis, des outils adaptés et des matériaux spécifiques. Le principe de hourdage en maçonnerie est une technique qui consiste à remplir les intervalles d’un plancher, d’un pan de bois, de solives... Point sur le hourdage en maçonnerie, le principe et les techniques.

Le hourdage, c'est quoi ?

Le hourdage fait donc partie de la liste des travaux en maçonnerie, une opération qui consiste à combler les interstices d’un mur extérieur, d'un plancher en bois, d'une charpente ou d’une armature en fer ou en ciment, dans le but de solidariser l’ensemble de la structure et d'isoler l'habitation. Le hourdage est parfois utilisé dans un objectif purement esthétique dans les maisons typiques de région en bois et torchis par exemple.

Différents matériaux peuvent être utilisés dans ce cadre, choisis en fonction de leur pouvoir liant. On peut notamment citer le plâtre, la terre, torchis, l’argile, la chaux, la bauge, la paille ou encore le foin. Le principe de hourdage en maçonnerie s’effectue généralement en fines couches superposées les unes sur les autres.

Etant donné la complexité du hourdage et des différents critères à prendre en compte pour sa mise en œuvre, c’est un travail à confier de préférence à un maçon professionnel.

Préparation d’un mortier de hourdage

Dans la mesure où le mortier de hourdage est destiné à « lier », sa préparation doit obéir à certaines règles précises. Le mortier est constitué d’une pâte très consistante, généralement à base d’agrégat, le plus souvent du sable. Vient ensuite le liant. En plus des matières citées plus haut, la chaux (naturelle ou artificielle) et le ciment sont particulièrement plébiscités, à part dans des maisons typiques qui sont refaites « à l'ancienne » avec du torchis.

Une fois tous les « ingrédients » rassemblés, un gâchage manuel à la pelle ou avec une bétonneuse est entrepris avec de l’eau jusqu’à obtention d’une texture pâteuse. Autant le choix des matériaux est important, autant il ne faut pas négliger la qualité de l’eau et du sable.

Pour un résultat optimal, les liants sont habituellement utilisés à forte dose. Le dosage doit, par ailleurs, tenir compte du type de construction. Par exemple, pour la restauration d’une bâtisse ancienne, il est préférable d’utiliser un produit à la fois naturel et hautement résistant, qui apporte à la fois esthétique, isolation et protection de la façade.

Au final, et outre l'esthétique, le mortier de hourdage permet d’agir à deux niveaux : il contribue d'abord à isoler le mur, que ce soit à l’air ou à l’eau, et sa présence assure également une stabilité de la structure en liant les éléments entre eux.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Fondations et maçonnerie

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
MAÇONNERIE

LE PRINCIPE DE HOURDAGE EN MAÇONNERIE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS