Les briques creuses classiques

Briques rouges, briques creuses, briques réfractaires, briques de façade...quand on veut construire un mur en briques, le plus difficile c'est souvent de faire son choix ! Pour le faire au mieux, il faut bien connaître les caractéristiques de toutes ces briques. Ça commence ici avec les briques creuses classiques...

Les caractéristique des briques creuses classiques

Si les briques creuses se nomment ainsi, c'est bien sur en référence aux perforations horizontales (ou verticales) dont elle est garnie sur toute sa longueur, en opposition aux briques pleines. Elles sont donc plus légères que ces dernières, ce qui explique pourquoi on utilise aujourd'hui de plus en plus de briques creuses dans la construction de murs en briques.

Les briques creuses classiques sont fabriquées en terre cuite dans 99% des cas, et présentent une épaisseur de 20 cm. Avec de telles briques, on va construire des murs aussi bien intérieurs qu'en extérieur, porteurs ou non.

On distingue deux types de briques creuses : les briques creuses classiques à proprement parler, et les briques alvéolaires, ou briques creuses Monomur.

Avantages des briques creuses classiques

Si la brique creuse a devancé la brique pleine dans la construction, c'est qu'elle présente de nombreux avantages, notamment en terme d'énergie :

  • Ses capacités hygrométriques. Cela signifie que la brique absorbe l'excès d'humidité dans l'air, pour le restituer quand l'atmosphère est trop sèche.
  • Ses dimensions. Grâce à ses dimensions standards et la possibilités d'être fabriquée en plus grande, la brique creuse classique permet des constructions sans trop de joints...ni de ponts thermiques.
  • Sa durabilité. Malgré leur légèreté les briques creuses classiques sont très résistantes (au temps, au feu, à l'humidité...).

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Fondations et maçonnerie

Le point faible des briques creuses classiques : l'isolation

Le gros point faible des briques creuses classiques se situe au niveau de l'isolation : leur capacité isolante est en effet insuffisante pour ne pas avoir à prévoir, en plus, une isolation thermique et phonique. Ce qui n'est pas le cas avec des briques pleines, ni avec des briques alvéolaires.

Cependant, comme les briques creuses classiques sont assez épaisses, la couche d'isolant n'aura pas forcément à être très épaisse.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire


Les briques creuses classiques Les avis et commentaires