Isolation des combles par insufflation d’isolant en vrac

L’isolation de combles aménagés peut s'avérer être une tâche compliquée... Comment isoler au niveau des rampants sans détériorer l’existant et perdre du volume habitable ? L’isolation par insufflation est une solution efficace et pérenne !

Qu’est-ce que l’isolation par insufflation des combles ?

L’isolation par insufflation consiste à injecter, à l’aide d’une machine pneumatique sous pression, un isolant en vrac dans les espaces entre le plafond des combles aménagés et l’écran sous toiture. L’insufflation permet également d’isoler les entre-planchers ou les murs creux des bâtiments anciens.

Attention, l’isolation par insufflation est différente de l’isolation par soufflage. Dans ce cas, l’isolant est simplement soufflé sur le sol des combles.

Comment se pratique l’isolation des combles aménagés par insufflation ?

Selon la configuration des lieux différentes méthodes sont possibles :

  • Isolation par insufflation par l’intérieur. Des découpes sont réalisées dans le plafond des combles afin de pouvoir insérer le tuyau d’insufflation et de laisser l’air s’échapper au fur et à mesure du remplissage. La machine envoie l’isolant sous pression jusqu’à remplir tout l’espace. Les trous sont rebouchés hermétiquement.
  • Isolation par insufflation par l’extérieur avec écran sous-toiture. L’introduction de la buse se réalise par l’extérieur en déplaçant quelques tuiles et en découpant l’écran de sous-toiture. La machine envoie l’isolant sous pression jusqu’à remplir tout l’espace. L’écran sou-toiture est soigneusement rebouché.
  • Isolation par insufflation par l’extérieur sans écran sous-toiture. L’isolant est alors insufflé dans des sacs glissés sous les rampants entre les chevrons.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Isolation

Les avantages de l’isolation des combles par insufflation

Cette méthode d’isolation présente de nombreux avantages :

  • Elle évite les ponts thermiques. L’isolant, envoyé sous pression, rempli de manière homogène tous les espaces jusqu’aux moindres recoins.
  • Elle renforce l’étanchéité à l’air. L’isolant étant comprimé entre la toiture et le plafond des combles, les performances thermiques et acoustiques sont optimales.
  • Elle est rapide à mettre en place. Selon la configuration du chantier, l’isolation peut être réalisée en quelques heures.
  • Elle ne diminue pas le volume habitable des combles. L’isolant est insufflé derrière le plafond des combles par l’intérieur ou par l’extérieur.
  • Elle ne détériore pas l’existant. A part quelques trous facilement rebouchables, la décoration de vos combles n’est pas impactée.

Isolation par insufflation : quelques précautions à prendre

La technique doit être réalisée dans les règles de l’art pour être efficace. L’espace entre le plafond et la couverture du toit doit être saturé d’isolant. Si la densité d’isolant est insuffisante, il va se tasser et perdre de ses qualités isolantes.

Certains professionnels proposent de revenir faire, si besoin, un ajout d’isolant 2 à 3 mois après la mise en œuvre.

Quel isolant utiliser pour l'insufflation ?

Divers isolants en vrac sont adaptés à l’isolation par insufflation :

  • Les laines minérales. Imputrescibles elles offrent un bon rapport qualité-prix.
  • La ouate de cellulose. Excellent isolant thermique et phonique biosourcé.
  • Les billes de polystyrène expansé (PSE) blanc ou graphité. D’un bon rapport qualité-prix, elles doivent être injectées avec un liant pour assurer leur cohésion.
  • Les granulés de liège. Matériau écologique et sain, le liège est également très résistant à l’humidité.
  • La vermiculite.
  • Les fibres de bois. Elles sont particulièrement bien adaptées à l’isolation de combles.
Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire
Tous les contenus de A à Z Matériaux isolants
Isolant soufflé
  1. Isolation des combles par insufflation d’isolant en vrac

Isolation des combles par insufflation d’isolant en vrac Les avis et commentaires