Les taux d’intérêt d’un crédit immobilier

Taux fixe, taux variable, taux variable capé ou taux mixte ... les formules de prêts immobilier sont nombreuses et le calcul des taux varie. Comment garder la tête froide et négocier le taux qui vous convient ?

Les grandes catégories de taux

Le taux fixe reste identique du début à la fin de votre crédit, quels que soient les mouvements des taux d'intérêt. Vous détenez un échéancier détaillant les mensualités, le taux et la date d'échéance du crédit. Vous ne risquez ainsi aucune mauvaise surprise. Ceci n'exclut pas une certaine souplesse, puisque vous choisir de baisser ou d'augmenter le montant des mensualités pour rallonger ou diminuer la durée du votre crédit.

Le taux révisable est toujours plus bas qu'un taux fixe, mais ceci n'est pas définitif. Il varie en fonction de l'évolution de l'indice sur lequel il s'appuie. Les révisions de taux s’effectuent généralement à la date anniversaire de souscription au prêt. Vous ne pouvez donc pas savoir à l'avance, quel sera le coût de votre crédit ni le taux effectif global (TEG) définitif. Cependant, vous pouvez anticiper le remboursement du crédit sans pénalités ou le transformer en taux fixe. Le taux variable est conseillé pour des crédits de courtes durées (5 à 7 ans)

Le taux révisable capé ne peut dépasser un certain seuil. Un taux de 3% capé + 1 signifie que votre taux ne pourra jamais dépasser 4 %. Une sécurité certes, mais son taux de départ est toujours plus élevé qu'un taux révisable non capé.

Le taux mixte permet d'allier un taux fixe sur une certaine durée, 5 ans par exemple et de passer à un taux révisable capé jusqu'à l'échéance du prêt. Vous pouvez ainsi profiter d'une baisse éventuelle des taux dans les limites du taux capé retenu. De plus, vous êtes protégé en cas de hausse des taux, par ce même plafonnement.

Quels arguments pour négocier un taux d'intérêt ?

Tout d'abord, n'hésitez-pas à consulter plusieurs banques pour étudier chaque proposition, avec attention. Vous pouvez aussi faire appel des courtiers spécialisés qui feront les comparatifs pour vous.

Pour faire baisser les taux les arguments à mettre en avant :

  • Un « reste à vivre » conséquent : salaire élevé et /ou patrimoine
  • Des apports extérieurs

> Héritage à venir
> Prime ou augmentation salariale
> Prêt familial
> Prêt Action Logement
> Prêt d’une mutuelle ou d’une caisse de retraite
> Prêt à taux zéro
> Prêt régional

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Financement

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
PRÊTS ET CRÉDITS IMMOBILIERS

LES TAUX D’INTÉRÊT D’UN CRÉDIT IMMOBILIER
Les avis et commentaires

Trouvez des professionnels qualifiés pour vos travaux !

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

SÉLECTION DE PRODUITS