Monte-escalier d’occasion : conseils d’achat

Acheter un monte-escalier représente un investissement important malgré les différentes aides auxquelles vous pouvez prétendre. C’est pourquoi, il est tentant de se tourner vers le marché de l’occasion. Mais comment bien choisir son monte-escalier de seconde main ? Quelle est la différence entre un monte-escalier d’occasion et un monte-escalier reconditionné ? Où l’acheter ? Et comment éviter les arnaques ?

Acheter un monte-escalier d’occasion est-ce vraiment faire le bon choix ?

Acheter un équipement d’occasion, quel qu’il soit, permet de le payer moins cher. C’est également éviter le gaspillage en redonnant une nouvelle vie à du matériel encore en état de fonctionner. Le problème avec un monte-escalier c’est qu’il est souvent réalisé sur mesure…

Un monte-escalier se compose d’un fauteuil qui, grâce à un moteur, monte et descend sur un rail fixé sur les marches de l’escalier. Le rail doit être parfaitement adapté à l’escalier : sa taille et sa configuration (escalier droit ou tournant).

Si vous possédez un escalier droit, vous pourrez assez facilement trouver un matériel d’occasion adaptable. Mais si votre escalier est tournant et/ou avec des paliers, vous aurez beaucoup de mal à trouver un équipement adapté aux spécificités de votre logement.

Acheter un monte-escalier d’occasion peut être un bon choix si vous le faites en toute connaissance de cause et en comparant le coût global de l’occasion ou du reconditionné et du neuf.

Les avantages et les inconvénients d’un monte-escalier d’occasion

Le principal avantage d’un monte-escalier d’occasion est son moindre coût. Selon la configuration de votre escalier vous pourrez gagner entre 20 et 60 % par rapport au prix d’un monte-escalier neuf.

Mais acheter d’occasion présente quelques inconvénients :

  • La durée de vie d’un monte-escalier neuf est de 10 à 15 ans. Celle d’un équipement d’occasion sera d’environ 5 à 7 ans.
  • Un équipement de seconde main ayant été utilisé quelques années peut avoir besoin de plus de maintenance qu’un matériel neuf.
  • Si vous achetez directement auprès d’un particulier, vous n’aurez aucune garantie. Mieux vaut, alors vous tourner vers un monte-escalier reconditionné par un professionnel.
  • En achetant de l’occasion vous ne pourrez pas personnaliser le monte-escalier : le confort, le design et les éléments de sécurité seront ceux du précédent utilisateur.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Escaliers

Monte-escalier d’occasion ou monte-escalier reconditionné ?

Le monte-escalier reconditionné est un équipement de moins de 5 ans qui a été complètement révisé, les batteries changées et souvent le revêtement du siège refait. Il est vendu par un professionnel qui vous propose une garantie, un service après-vente et l’adaptation de l’équipement à votre escalier ainsi que son installation.

Le monte-escalier d’occasion est vendu par un particulier. Vous pouvez en trouver sur les différents sites de petites annonces. Attention, un monte-escalier sur le Bon Coin n’a pas été révisé et ne possède aucune garantie. Vous devrez l’adapter et l’installer dans votre escalier vous-même ou faire appel à un professionnel ce qui augmentera le coût de votre achat. Si la configuration de votre escalier est complexe (courbe, palier), la vente entre particuliers d’un monte-escalier est déconseillée.

Quel est le prix d’un monte-escalier d’occasion ?

Le prix d’un monte-escalier qu’il soit neuf, d’occasion ou reconditionné dépend principalement de la configuration de l’escalier. Pour un escalier droit, vous pouvez trouver un monte-escalier d’occasion aux alentours de 1 500 €. Pour un escalier tournant, comptez environ 4 000 € et plus car vous serez probablement obligé de faire fabriquer un rail sur mesure. A ce prix d’achat, il faut ajouter le coût de l’installation si vous demandez à un professionnel.

Comment bien choisir son monte-escalier d’occasion ?

Si vous décidez d’acheter un monte-escalier d’occasion directement chez un particulier, vous devez être particulièrement vigilant aux points suivants :

  • Le rail : est-ce celui-ci correspond à la configuration de votre escalier (nombre et hauteur des marches, profil de la pente, etc) ?
  • Age et état du monte-escalier : Un équipement trop ancien durera peu d’années. En cas de réparation, vous ne trouverez peut-être plus les pièces détachées.

Lors de la revente d’un monte-escalier par un particulier, n’hésitez pas à tester l’appareil en réalisant plusieurs montées et descentes. Le fauteuil est-il adapté à vos besoins (taille, ergonomie, poids maximum) ? Les systèmes de sécurité sont-ils toujours fonctionnels (repose pieds, ceinture, télécommande) ? A-t-il été régulièrement entretenu ? Demandez les factures ou le carnet d’entretien.

En conclusion : Il est plus facile de trouver un monte-escalier d’occasion pour escalier droit que pour escalier tournant. Si votre escalier est en courbe ou possède un palier, vous serez sûrement obligé de devoir faire réaliser un rail sur mesure. Dans ce cas, il est plus intéressant de chercher un monte-escalier reconditionné. Si votre escalier est vraiment trop complexe, seul un équipement neuf pourra être adapté.

  Monte-escalier neuf Monte-escalier reconditionné Monte-escalier d'occasion
Prix +++ ++ +
Garantie Oui Oui Non
Adaptabilité Rail et fauteuil sur mesure Rail sur mesure Aucune
Durée de vie 10 à 15 ans 5 à 7 ans Sans garantie

 

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire
Tous les contenus de A à Z Structure de l'escalier
Monte-escalier prix
  1. Monte-escalier d’occasion : conseils d’achat

Monte-escalier d’occasion : conseils d’achat Les avis et commentaires