Tout savoir sur l’art topiaire

L’art topiaire est une technique de taille des arbres et des arbustes qui permet de créer de véritables sculptures végétales. Formes géométriques ou personnages, tout est possible ! Avec de la patience, de la minutie et un peu de savoir-faire, étonnez votre famille et vos amis en créant vos topiaires.

Tout savoir sur l’art topiaire

Tout savoir sur l’art topiaire  © Le parc des topiaires à Durbuy

En quoi consiste l’art topiaire ?

L’art topiaire est une manière de tailler arbres ou arbustes dans un but décoratif. C’est pourquoi, on parle de sculptures végétales. Ces végétaux peuvent être taillés en forme de boules, de pyramides, de spirales, de cônes, etc. Ou alors les arbustes taillés en haies basse,s forment des dessins géométriques faisant des parterres de véritables tableaux.

L’art topiaire existe depuis l’Antiquité. Tombé dans l’oubli, il revient à la mode durant la Renaissance principalement dans le nord de l’Italie. Mais c’est véritablement grâce au jardinier et architecte Le Nôtre qu’il gagne ses lettres de noblesse dans les jardins des châteaux de Vaux de Vicomte puis de Versailles. Depuis, il est devenu le symbole du jardin à la française.

Aujourd’hui l’art topiaire, s’il reste un exemple de rigueur, a gagné en fantaisie puisqu’il permet aussi bien de sculpter des formes géométriques que les personnages, animaux réels ou fantastiques, objets ou silhouettes humaines.

Quels arbres et arbustes peut-on tailler en topiaire ?

Seuls les végétaux possédant un feuillage dense et persistant avec un port compact sont aptes à devenir des topiaires. Ils doivent de plus pouvoir supporter des tailles régulières et contraignantes.
Parmi les espèces les plus adaptées, vous trouvez :

  • Le buis (Buxus sempervirens) : C’est le roi des topiaires ! Ses petites feuilles brillantes et denses, sa croissance lente, en font l’arbuste idéal pour créer toutes sortes de formes.
  • Le troène (Ligustrum jonandrum) : Cette variété de troène aux petites feuilles vert foncé et à la pousse plus rapide que le buis, est parfaitement adaptée à la taille.
  • Parmi les conifères, l’if commun (taxus baccataet le taxus cuspitada), le cyprès d'Italie (Cupressus sempervirens) et le thuya se prêtent parfaitement à la création de formes géométriques : spirale, cône, pyramide ou pyramide inversée, etc.
  • Le chèvrefeuille arbustif (Lonicera nitida) est tout indiqué pour le débutant dans l’art topiaire. En effet, sa croissance rapide permet de réparer au plus vite les erreurs de taille. Par contre, il demande un entretien régulier.
  • D’autres espèces comme le houx à feuille de buis, l’olivier, l’oranger ou le laurier, taillés en boule et cultivés en pot apporteront une note prestigieuse à une terrasse ou une allée comme dans le potager du roi à Versailles.
  • Le lierre permet également la création de topiaire en remplissant rapidement des formes préfabriquées d’animaux ou de tout autre objet.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Entretien de jardin

Les outils nécessaires à la taille des topiaires

La taille doit toujours être précise et nette. Vos outils doivent donc être toujours parfaitement affutés. Il est recommandé de désinfecter vos outils lorsque vous passez d’une topiaire à l’autre afin de ne pas transmettre d’éventuelle maladie.

Les outils indispensables sont :

  • La cisaille manuelle sert pour la mise en forme générale. N’hésitez pas à choisir un modèle avec poignets antidérapantes et lames auto-affûtantes. Il existe également des modèles spéciaux pour le buis comportant des lames ondulées.
  • Le taille-haie électrique est utile si vous possédez un nombre important de topiaires. Pais attention, maniez le avec prudence, il peut rapidement occasionner des trous… Choisissez un petit modèle léger et facile à manipuler. Mais attention, le taille-haie est déconseillé pour le buis car il hache les feuilles et provoque leur brunissement.
  • Le sécateur permet la taille de finition et donne accès aux endroits où la cisaille ne peut pas passer.

Les aides à la forme et à la taille des topiaires

Tout aussi indispensable que les outils de coupe, vous avez besoin de gabarit, de tuteur et d’aide à la coupe. Toute la difficulté de l’art topiaire consiste à tailler tout en suivant une forme déterminée. Heureusement, vous trouvez dans le commerce ou vous pouvez construire des guides et des formes.

  • Le guide de taille boule : Il se présente sous la forme d’un tuteur à planter au milieu de la plante et d’un arceau pivotant. Il vous suffit de tailler en suivant la forme de l’arceau.
  • Les gabarits : Ce sont des structures en fil de fer ou grillagées en forme d’animaux ou de boules. Vous les trouvez facilement en jardinerie ou sur Internet. Vous installez votre gabarit et faites pousser la plante à l’intérieur de la structure. Puis vous taillez ce qui dépasse en prenant soin de cacher cette dernière.
  • Les gabarits « maison » : Avec de l’imagination, du fil de fer et du grillage à poules vous pouvez créer tout sorte de forme, du lapin à la voiture en passant par l’éléphant !
  • Le cordeau : Il est indispensable pour tailler les formes géométriques horizontales. Plantez les piquets de part et d’autre de la plante à tailler. Ajustez la ficelle à la hauteur désirée et taillez tout ce qui dépasse.
  • Les tuteurs : Trois tuteurs plantés en diagonale autour d’une topiaire taillée en pyramide vous serviront de guide de coupe.

Les saviez-vous ? L’art topiaire est né dans la Rome et la Grèce antiques suite à la volonté des jardiniers de l’époque de vouloir imiter les sculpteurs. C’est pourquoi, cet art est appelé sculpture végétale.

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
TAILLE ET TONTE

TOUT SAVOIR SUR L’ART TOPIAIRE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PAYSAGISTES DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS