Comment éliminer les chenilles processionnaires ?

Les poils urticants et allergisants qui recouvrent le corps des chenilles processionnaires peuvent entrainer de graves problèmes tant chez l’homme que chez les animaux de compagnie. Mais comment vous débarrasser des chenilles processionnaires sans vous mettre en danger ? Existe-t-il des moyens naturels ? Devez-vous faire appel à un professionnel ou pouvez-vous vous en occuper seul ? 

Qu’est-ce qu’une chenille processionnaire ?

C’est la larve d’un papillon de nuit, très discret, qui ne vit quequelques jours, le temps de se reproduire. Selon les espèces, la femelle pond ses yeux soit sur un chêne (processionnaire du chêne -  Thaumetopoea processionea) soit sur un pin (processionnaire du pin - Thaumetopoea pityocampa). Les jeunes chenilles restent groupées dans un cocon collectif tissé dans les branches de l’arbre qui les ont vues naitre. 

La chenille processionnaire doit son nom à la manière dont elle se déplace lorsqu’elle quitte son cocon pour aller se nourrir : toujours avec ses congénères en longue procession, les unes derrière les autres. 

Pourquoi faut-il éliminer les chenilles processionnaires ? 

En se nourrissant des feuilles du chêne ou des aiguilles du pin sur lequel elles vivent, les chenilles processionnaires vont fragiliser l’arbre. Elles ouvrent ainsi la voie à d’autres ravageurs…

Mais c’est surtout pour l’homme et les animaux que les chenilles processionnaires représentent le plus grand danger. Leur corps est recouvert de poils extrêmement urticants et allergisants : 

  • Chez l’homme, le contact avec les poils entraine des urticaires douloureuses avec de fortes démangeaisons, des irritations respiratoires, des conjonctives voire un choc anaphylactique. 
  • Chez les animaux, le contact entraine surtout des lésions sur la langue et dans la bouche qui peuvent aller jusqu’à la nécrose. 

Quelles interventions pour éliminer les chenilles processionnaires ?

L’usage d’insecticides chimiques n’est pas recommandé pour se débarrasser des chenilles processionnaires. Ce procédé n’est pas sélectif. Il affecte de nombreuses autres espèces dont des prédateurs naturels de la chenille processionnaire. Il est préférable d’utiliser des méthodes plus naturelles qui permettent, soit de tuer les chenilles processionnaires, soit de piéger les papillons pour éviter la ponte, tout en respectant l’environnement.

  • La pulvérisation sur les feuilles ou les aiguilles d’un insecticide biologique à base de bacillus thuringiensis (bacille de Thuringe ou BT). En se nourrissant les larves ingèrent la biotoxine et meurent intoxiquées. Ce traitement est sans danger pour les hommes et les mammifères. Par contre, il élimine également les larves d’autres espèces de papillons. Il est utilisé pour traiter de grandes superficies de pinèdes ou de chênaie infestées. 
  • L’échenillage. Les branches, sur lesquelles les pontes ou les cocons sont installés, sont coupées puis incinérés. Les chenilles peuvent également être aspirées avec un aspirateur possédant de longs tubes d’aspiration et munis de filtres adaptés. La pulvérisation de savon noir sur les chenilles peut faciliter l’échenillage en collant leurs poils urticants et en évitant leur dispersion dans l’air. 
    Ce travail qui ne peut s’exécuter qu’à la main, en prenant toutes les mesures de protections adéquates, n’est possible que pour des petites surfaces (parcs ou jardins).
  • L’éco-piégeage pour les processionnaires du pin. Le piège est constitué d’une collerette installée autour du tronc du pin et qui est relié à un sac contenant de la terre. Il piège les chenilles lorsqu’elles descendent en fin de leur cycle de mue pour aller s’enfouir dans le sol. Il suffit alors de bruler le sac contenant les larves.
    Ce procédé, très efficace, n’est utile que pour les processionnaires du pin. Les processionnaires du chêne réalisant la totalité de leur évolution sur l’arbre sans en descendre.
  • Les pièges à base de phéromone. Il s’agit de piéger les papillons pour limiter la reproduction. Les phéromones sont les molécules libérées par la femelle pour attirer son partenaire en vue de la reproduction. Pour être efficace, ce piégeage doit être effectué au moment de l’envol des papillons et le nombre de pièges proportionné à la superficie à traiter.
    - Piège dit de confusion sexuelle. Des diffuseurs saturent l’atmosphère du lieu infesté de phéromone femelle de synthèse. Les papillons mâles désorientés ne trouvent plus les femelles pour s’accoupler.
    - Piège pour papillons mâles. Les phéromones femelles sont placées dans un piège dont les parois sont enduites de colle. Les papillons mâles restent collés.
  • La régulation biologique. Elle est efficace mais elle demande une gestion à long terme des zones infectées.
    Favoriser les prédateurs naturels : Les chenilles processionnaires et les papillons adultes ont leurs prédateurs naturels : la mésange, le coucou, la huppe fasciée pour les larves et certaines chauves-souris pour les papillons. Plusieurs expériences ont montré que l’installation massive de nichoirs dans des zones infestées favorise la prédation des chenilles et permet la régulation des populations. 
    Planter des bouleaux : Des expériences montrent que l’odeur de cet arbre a un effet répulsif sur les chenilles processionnaires.

Faut-il faire appel à une société spécialisée pour vous débarrasser des chenilles processionnaires ?

Si quelques arbres de votre propriété sont infestés par les chenilles, il vous est toujours possible de prendre vous-même les mesures qui s’imposent : pulvérisation de BT, échenillage, installation d’éco-pièges autour du tronc des pins ou de pièges aux phéromones Vous trouvez le matériel nécessaire dans les jardineries ou sur les sites internet spécialisés. 

Et vous pouvez toujours en complément, favoriser la nidification des mésanges en installant des nichoirs ou planter quelques bouleaux.

Restez néanmoins vigilant. Les chenilles processionnaires sont un vrai danger si vous les manipulez sans précaution. Protégez-vous en portant des gants, des bottes, un masque avec un filtre à cartouche, une combinaison fermée hermétiquement au niveau des bottes et des gants et avec une capuche. 

Le travail terminé, rincez-vous à l’eau avant d’enlever vos protections. 

En fait, il est souvent plus judicieux de faire appel à une entreprise spécialisée. Un professionnel possède tout le matériel nécessaire pour vous débarrasser des chenilles processionnaires en toute sécurité pour votre famille et vos animaux de compagnie. De plus, il saura utiliser la méthode la mieux adaptée à votre situation. 

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Tous les contenus de A à Z Insectes et nuisibles
Chenilles processionnaires
  1. Comment éliminer les chenilles processionnaires ?

Comment éliminer les chenilles processionnaires ? Les avis et commentaires