La carbonatation du béton

La carbonatation est un processus atmosphérique qui dégrade les bétons, surtout le béton armé. Ce phénomène met à nu les armatures en acier et engendre des problèmes de résistance sous l'effet de la corrosion sur les structures en béton armé. Voici quelques explications pour mieux comprendre le processus de carbonatation du béton...

Qu'est-ce que la carbonatation du béton ?

La corrosion des structures est la principale cause de la dégradation du béton armé. Le dioxyde de carbone - ou CO2 - présent dans l’atmosphère, pénètre dans la surface du béton et réagit avec les produits résultant de l’hydratation du ciment. La carbonatation modifie alors progressivement la composition chimique et la structure interne du béton.

Tout se passe lors de la fabrication du béton. Plus concrètement, lors du coulage du béton, le pH est élevé ce qui entraine la formation d'une couche d'hydroxyde de fer autour des armatures. C'est une couche de protection (couche de passivation) qui empêche la corrosion. Mais la réaction du CO2 dans l'air avec les composants du béton peut entrainer une diminution de ce pH : réaction dite de carbonatation. La corrosion commence donc à ce moment précis.

L’humidité, la pluie, la concentration en CO2, la température sont autant d'éléments qui jouent un rôle important sur la vitesse de carbonatation.

Les conséquences de la carbonatation du béton

La carbonatation du béton est un phénomène qui dégrade les bétons armés. Elle est notamment responsable de la mise à nu de leurs armatures en acier.

La carbonatation entraîne des problèmes sur la durée de vie et sur la résistance des structures en béton. Les barres d'acier gonflent sous l'effet de la corrosion et font éclater le béton d'enrobage. Les aciers sont alors mis à nu et continuent à se corroder.

Cet effet de carbonatation fait l'objet d'études et de recherche de la part du CSTC et du CRIC.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Fondations et maçonnerie

Quelles mesures préventives contre la carbonatation ?

Des recommandations ont été précisées dans la norme NBN EN 206-1 et son complément belge, la norme NBN B 15-001. Ces normes informent sur la teneur en ciment nécessaire et sont complétées par la norme NBN EN 1992-1-1 relative à l'enrobage des armatures. Tous les éléments et chiffres sont données afin de produire un béton de qualité et pérenne.

L'étude menée par le CSTC et le CRIC a démontré que le type de ciment joue sur la granulométrie du béton. Ces questions étant très techniques, il est important de vous adresser à un maçon professionnel. Cet expert du bâtiment saura répondre à toutes vos questions...

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
MAÇONNERIE
BÉTON ARMÉ 1. La carbonatation du béton

LA CARBONATATION DU BÉTON
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS