Faut-il isoler un vide-sanitaire ou soubassement d’une maison ?

Le vide-sanitaire est souvent un espace de la maison oublié à tort. Sa fonction principale de lutter contre les remontées d'humidité ne peut être totale que s'il est bien isolé. Alors faut-il vraiment isoler un vide-sanitaire ou un soubassement et comment faire ? Voici quelques explications.

Pourquoi isoler un vide sanitaire ?

Un vide sanitaire à plusieurs rôles.

  • Le premier c'est d'isoler le premier plancher du froid et de l'humidité grâce à l'air contenu dans cet espace vide entre la terre et le plancher.
  • Le second, c'est d'augmenter la résistance du bâti face notamment aux face séismes ou aux mouvements de terrains.

Un vide sanitaire permet aussi de faire passer des câbles, des canalisations diverses en les protégeant du gel et enfin s'il est assez spacieux il pourra servir de lieu de stockage. Néanmoins, afin qu'il puisse tenir ses diverses fonctions, un vide sanitaire doit être correctement ventilé mais vous pouvez également procéder à l'isolation du soubassement afin de réduire votre facture énergétique.

Comment isoler un vide-sanitaire ?

Avant d'entreprendre une isolation d'un vide-sanitaire, vous devez connaitre la nature du sol et son taux d'humidité. L'autre spécificité, c'est l'accessibilité du vide-sanitaire.

Si votre vide-sanitaire est accessible, il est possible de réaliser une isolation au niveau du plafond. Les matériaux isolants d'un vide-sanitaire, sous forme de panneaux ou de matelas spéciaux, sont parfois pourvus d'un écran pare-vapeur afin d'empêcher la condensation de vapeur au niveau du plancher. Parmi ces matériaux, vous trouverez des panneaux en polystyrène expansé ou en polyuréthane, des panneaux en liège, de la ouate de cellulose, de la laine de chanvre ou de la laine de verre.

Il est aussi possible d'opter pour de la mousse polyuréthane projetée qui va combler tous les orifices et agir comme une protection étanche totalement infranchissable par l'humidité.

L'isolation d'un vide-sanitaire bas est plus compliquée et moins efficace car elle ne pourra être réalisée que partiellement. Dans ce cas, il s'agit d'isoler le sol avec un isolant léger comme des granulés en polystyrène expansé qui seront soufflés ou projetés au mieux afin de recouvrir tout le sol.

L'isolation d'un vide-sanitaire inaccessible n'est possible qu'en appliquant une couche isolante entre la chape du premier plancher et le revêtement de sol.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Isolation

Pourquoi et comment isoler les soubassements d'une maison ?

L'isolation du soubassement de votre maison est primordiale car elle permet de réduire l'humidité nuisible au bâti et aux occupants. Le soubassement d'une maison, qui sont les murs au-dessus des fondations, est souvent enterré voir semi-enterré ce qui accentue les ponts thermiques si l'isolation est absente. Généralement, ce sont les murs de soubassement qui étaient contiguës aux pièces intérieures habitables et chauffées qui étaient isolés alors que ceux contiguës à des pièces non habitables et non chauffés ne l'étaient pas. Aujourd'hui, pour des raisons de performance énergétique, tous les murs de soubassement font l'objet d'une isolation thermique lorsqu'il s'agit d'une construction

Pour les soubassements, il existe deux catégories d'isolation :

  1. Les isolants simples à base de polystyrène extrudé à coller sur les murs mais qui nécessitent des protections complémentaires (antichoc, étanchéité…).
  2. Les isolants complexes qui sont composés de plusieurs matériaux superposés pour un soubassement enterré ou semi-enterré efficacement protégé et isolé.

Actuellement, il existe des solutions écologiques pour l'isolation des murs de soubassements comme les panneaux de liège expansé.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Tous les contenus de A à Z Isolation de la maison
Isolation sous-sols
  1. Faut-il isoler un vide-sanitaire ou soubassement d’une maison ?

Faut-il isoler un vide-sanitaire ou soubassement d’une maison ? Les avis et commentaires