Isolation d’une cave voûtée

Avec leurs courbes et leurs arcs, les plafonds des caves voûtées ont beaucoup d’allure. Elles gagnent à être préservées, mais ne peuvent pas être isolées comme n’importe quelle autre cave. Il faut opter pour une isolation par projection de mousse, qui va épouser parfaitement la forme des voûtes et ne pas dénaturer l’allure générale de la cave.

Isolation : quelles sont les contraintes des caves voûtées ?

Les caves ne se ressemblent pas toutes, et certaines sont plus délicates à isoler, à commencer par les caves voûtées. Ces dernières ne peuvent être traitées de la même manière qu’une cave classique en raison de la forme du plafond. Le plafond d'une cave voûtée est en effet en forme d’arcs, il ne s’agit pas d’angles et de lignes droites permettant par exemple de poser des panneaux ou des plaques d’isolant.

Il est donc nécessaire de pouvoir appliquer l’isolant de telle sorte que l’isolation respecte les lignes atypiques et courbées du plafond, ce qui complique la tâche. De plus, il n’est pas rare que les caves voûtées soient composées de pierre, et notamment de pierres tendres qui peuvent être fragiles, friables, et qui ne tolèrent pas toutes sortes d’intervention.

L’isolation d’une cave voûtée en pierre apporte donc une contrainte supplémentaire qu’il faut prendre en compte pour respecter non seulement la forme du plafond mais également le matériau noble et délicat qui le compose.

Comment isoler un plafond voûté ?

Le plafond d'une cave voûtée représente une tâche délicate qu’il est nécessaire de confier à un professionnel pour ne pas faire de dégât.

Il faut alors isoler les voûtes, mais il n’est pas envisageable de poser un isolant classique. On opte généralement pour une isolation en flocage, ou encore isolation en projection. Ce type d’isolation consiste à projeter un isolant comme de la mousse de polyuréthane, ou un mélange de fibres et de liant sur la surface des voûtes, et ce matériau va venir se fixer sur le support (les voûtes en l’occurrence) pour épouser parfaitement ses formes. En l’occurrence, la mousse projetée sur le plafond voûté va se fixer au plafond et adhérer, pour ensuite gonfler et assurer l’isolation des voûtes.

Notez que le flocage présente l’avantage de pouvoir être réalisé rapidement, facilement, et il s’agit d’une excellente protection contre le feu notamment. L’isolation par flocage est également efficace d’un point de vue thermique.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Isolation

Pensez à traiter l’humidité avant l’isolation de la cave voutée

Les caves voûtées peuvent, comme n’importe quelle autre cave, être sujette à des problèmes d’humidité. Si tel est le cas, il est alors indispensable de traiter ce problème d’humidité avant de réaliser l’opération d’isolation de la cave.

Vous allez donc devoir prévoir l’assainissement la cave, en prenant soin également de s’assurer de l’absence de mérules. L’installation de la VMC est parfois indispensable, tout comme l’assèchement de la pièce avant de réaliser l’isolation de la cave voûtée.

Enfin, sachez qu’il est possible de renforcer l’isolation du plafond voûté en réalisant également une isolation des murs et du sol de la cave. Il pourra alors être envisageable de placer un film pare-vapeur en polyéthylène sur le sol de la cave, ainsi qu’un isolant sous forme de plaque de polystyrène. Et sur les murs, on pourra alors opter pour des panneaux de polystyrène, et de la laine de verre que vous pourrez recouvrir du revêtement de votre choix.

Si les murs et le sol de la cave voûté doivent être préservés au même titre que les voûtes, vous pourrez là encore prévoir une isolation par flocage, mais uniquement sur les murs, car le flocage n’est pas adapté à une isolation du sol. Notez simplement que ce type d’isolant aura pour conséquence, en gonflant, de réduire plus ou moins le volume de la pièce.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire


Isolation d’une cave voûtée Les avis et commentaires