Améliorer l’isolation autour d’un Velux ou d’une fenêtre de toit

L’isolation d’un velux, ou d’une fenêtre de toit, est une étape incontournable afin d’augmenter les performances énergétiques de vos combles, et donc de l’habitation toute entière. En effet, l’opération permet d’éviter des déperditions de chaleur qui mettraient en péril le confort thermique de votre maison. Voici donc comment améliorer l’isolation autour d’un Velux ou d’une fenêtre de toit.

Pourquoi isoler autour d'un velux ou d'une fenêtre de toit ?

Même après avoir effectué l’isolation extérieure ou intérieure de vos combles, vous ne pouvez limiter toutes les déperditions de chaleur sans isoler aussi vos velux ou fenêtres de toit.

Afin de réduire drastiquement toute perte de chaleur autour du velux, l’équipement doit être convenablement installé, et cela qu’il soit en bois, en PVC ou en aluminium… Outre sa parfaite isolation, l’installation doit également assurer l’étanchéité de la fenêtre de toit pour qu’aucune infiltration d’eau, ni condensation, ne puisse intervenir, au risque de provoquer d’importants dégâts dans la maison.

Il est ainsi recommandé d’opter pour une fenêtre à double ou à triple vitrage, avec des lames d’air d’argon entre les vitres. Une précaution qui renforce naturellement l’isolation de vos fenêtres de toit. De même, l’intervention d’un professionnel est ici nécessaire.

L’isolation par l’extérieure des velux ou fenêtres de toit

L’espace restreint entre le toit et le velux est une contrainte qui rend difficile l’installation de l’isolant par l’extérieure.

Ainsi, les différents isolants couramment rencontrés (comme la laine de verre) ne peuvent pas ici être exploités. Il vous faut donc vous orienter vers des matériaux spécifiques.

Parmi eux, on trouve par exemple des films plastiques aluminisés réfléchissants, des isolants de quelques millimètres d’épaisseur qui fonctionnent grâce à une technologie multicouches. Imperméables à l’eau et à la vapeur d’eau, même s’ils sont posés à l’extérieur, ces isolants spécialisés sont parfaits pour optimiser l’isolation du toit et des velux.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Isolation

L’isolation par l’intérieure des velux et des fenêtres de toit

L’isolation d’un velux par l’intérieur peut être menée avec de la mousse de polystyrène extrudé, ou de la mousse de polyuréthane. Disponibles en panneaux, et s’achetant au mètre carré, ces matériaux sont légers, et donc faciles à manipuler.

Des panneaux composés de mousse et de plâtres prêts à l’emploi existent également. Ces derniers ont l’avantage de réduire le nombre de tâches à effectuer ici, et donc de faciliter l’isolation de la fenêtre de toit. Afin de parfaire l’intervention, du scotch et du mastic sont utilisés pour colmater les angles et les nœuds de construction des différents éléments.

Les étapes d’isolation autour d'un velux

Pour réaliser l’isolation d’une fenêtre de toit, il convient de suivre différentes étapes :

  1. L’installateur pose le pare-vapeur sur les chevrons de la toiture, et les maintient en place avec des agrafes.
  2. Il soude ensuite les raccords et les trous d’agrafes avec un ruban adhésif et du mastic.
  3. L’opération se poursuit avec la pose des joints en silicone ou en métal (il est ici préférable d’utiliser des joints monoblocs).
  4. Une fois fait, vient l’installation du volet. Celui-ci a pour objectif de réduire l’impact des rayons du soleil qui peuvent faire rapidement monter la température de la pièce en été. Optez ici de préférence pour un volet occultant qui limitera l’entrée de la chaleur en été, et du froid en hiver.
Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Améliorer l’isolation autour d’un Velux ou d’une fenêtre de toit Les avis et commentaires