Comment isoler un ancien plancher ou sol ?

L'isolation d'un ancien plancher contribue à l'efficacité thermique du logement ainsi qu'à une meilleure protection acoustique. Selon l'état du plancher et l'emplacement de celui-ci, les solutions d'isolation vont être différentes. Comment isoler un ancien plancher ou un sol ? Voici quelques informations pratiques.

L'isolation d'un plancher en rénovation

L'isolation d'un ancien plancher en béton peut devenir problématique car si elle n'est pas effectuée correctement, elle est susceptible d'entrainer des remontées capillaires dans les murs de la maison avec à la clé des moisissures. Afin d'éviter ce risque, il est fortement conseillé de contacter un professionnel qui pourra vous conseiller sur le choix de l'isolation la plus adaptée.

Les anciens planchers en bois sont souvent dépourvus d'isolation ce qui entraine une forte propagation des bruits mais également un inconfort au niveau thermique avec à la clé une facture énergétique élevée.

L'isolation d'un ancien sol sera plus facile par le dessous que par le dessus surtout si vous ne désirez pas faire une rénovation profonde de votre habitation.

Comment isoler un ancien plancher ?

Si vous souhaitez procéder à l'isolation phonique et thermique d'un ancien plancher au rez-de-chaussée, la meilleure solution est de passer par la cave ou le vide sanitaire situé juste en dessous. Il vous sera alors possible de faire installer un isolant de type polystyrène extrudé, isolants biosourcés d'origine végétale ou animale, polyuréthane, laine minérale, etc. L'installation d'un plancher à hourdis pourra également être une solution d'isolation par le dessous.

Si vous ne disposez pas de cave ou de vide-sanitaire ou si celui-ci est inaccessible, il faudra isoler par le dessus du plancher en créant soit un sur-plancher sur l'existant soit en créant une chape flottante sur votre isolation après avoir supprimé le revêtement en place. La solution d'isolation par la création d'un sur-plancher n'est à prévoir qu'en dernier recours car cela nécessite la rehausse des portes ou des escaliers.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis Isolation

L'isolation des planchers intermédiaires

Au niveau des étages, l'isolation d'un plancher haut aura pour objectif pour limiter la propagation des bruits. La première priorité lors d'une isolation phonique d'un plancher haut, c'est de laisser un jeu entre les structures du plafond et du sol afin de les désolidariser.

L'isolation d'un plancher en bois ou tout autre plancher intermédiaire pourra se faire via le plafond des pièces qui sont situées en dessous en perdant un peu de hauteur dans ces pièces si des solives ne sont pas présentes soit sur le plancher existant engendrant une surélévation sur du sol.

La présence de solives vous permet de déposer le revêtement puis de combler d'isolant les solives avant de réinstaller votre nouveau revêtement.

L'isolation d'un plancher de grenier

L'isolation d'un plancher de grenier sera différente selon que celui-ci soit aménagé ou non. S'il est aménagé, il sera isolé comme un plancher intermédiaire avec une solution isolante intégrant un pare-vapeur posée sur ou sous le plancher.

Si le grenier n'est pas aménagé, les solives seront visibles et l'isolation devra être posée entre ces poutres.

Si votre grenier n'est pas assez haut pour tenir debout, une isolation en mousse de polyuréthane sera idéale car elle sera projetée par soufflage dans tout l'espace de votre grenier de manière simple et rapide. Dans le cas contraire, l'isolation pourra se faire à l'aide de laine de roche, laine de verre, fibre de bois, liège expansé ou encore de polystyrène sous la forme de panneaux ou en rouleaux.

La trappe du grenier est également à isoler de manière adéquate pour conserver une maniabilité et en posant un joint en mousse tout autour de l'ouverture.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire

Comment isoler un ancien plancher ou sol ? Les avis et commentaires