Le thermostat d'un chauffage au sol

Le thermostat, c'est un de nos alliés de poids quand il s'agit de faire des économies d'énergie ! Et pour cause : grâce à lui, on évite les pertes d'énergie, et on peut chauffer utilement notre maison. Petit guide des thermostats de chauffage au sol.

Un thermostat dans chaque pièce

Avoir une maison équipée d'un système de chauffage au sol dans laquelle il fait bon vivre, et sans se retrouver avec des factures d'énergie exorbitantes, c'est tout à fait possible.
Cela passe par l'installation d'un thermostat d'ambiance, et ce dans chaque pièce desservie par le plancher électrique.

Évidemment, pour un confort maximal, on ne va pas régler le thermostat à la même température dans chaque pièce. En sachant qu'avec un plancher chauffant (électrique ou hydraulique), on peut baisser de 2 ou 3°C la température sans que cela se ressente en terme de chaleur, on peut régler le thermostat à 18 ou 19°C dans le salon, 17 ou 18°C dans la cuisine, et 15 ou 16° dans les chambres.
Pour les salles de bain, comme ce sont des pièces dans lesquelles on rentre de manière assez aléatoire, il existe des thermostats spécifiques.

Les différents types de thermostats pour le chauffage au sol

En matière de chauffage au sol, il existe deux types de thermostats d'ambiance :

  • Les thermostats électroniques portant le label NF Électricité Performance, catégorie B.
  • Les thermostats électriques portant la certification EUBAC, norme européenne EN 15500 électronique de zone pour le chauffage.

Concernant la programmation à proprement parler, on peut trouver au minimum 4 modes (mode confort, économique, hors-gel ou veille), ou au mieux 6 (confort medio et moderato).
Il est fortement conseillé d'associer un thermostat d'ambiance à un capteur de sol, qui va sonder la température de celui-ci pour réguler au mieux la température.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Choisir son énergie

Comment programmer le thermostat d'un chauffage au sol ?

Qui dit thermostat dit forcément programmation, la condition sine qua non pour faire des économies d'énergie !

Réglée soit au jour le jour, soit à la semaine, elle nous permet de donner des consignes précises selon nos besoins et le degré d'utilisation d'une pièce. Ainsi, on ne chauffe pas de la même façon un salon qu'une chambre ou une salle de bain, et on ne chauffe pas les pièces « inutilement » quand on n'est pas là de la journée. On peut lancer le chauffage quelques heures avant notre lever dans le salon et la cuisine, et le baisser à partir d'une certaine heure dans les pièces où l'on n'est plus. Comme ça, pas de perte d'énergie !

En terme de fonctionnement, c'est simple : une unité centrale relie entre eux les différents thermostats. Dès qu'il y a un écart entre notre souhait de température et la température constatée par la sonde au sol, le thermostat envoie un ordre au brûleur de la chaudière (ou la source de chaleur).

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
LES TYPES DE CHAUFFAGE

LE THERMOSTAT D'UN CHAUFFAGE AU SOL
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS