Le poinçon de toiture (épi de faîtage) : comment le choisir ?

Très présent sur les toitures des belles demeures des siècles passés, l’épi de faîtage possède un charme fou ! Installé sur votre toiture il lui donnera un cachet incomparable. Mais quelle est sa vraie fonction ? Comment le choisir ? Et comment installer un poinçon de toit ?

Qu’est-ce qu’un poinçon de toiture ?

Le poinçon de toiture ou de faîtage est également appelé épi de faîtage ou de toiture. C’est un élément d’architecture ornementale installé au somment d’un toit à la réunion des arêtiers ou au point de rencontre du faîtage de toiture et des arêtiers ou à la pointe d’une toiture conique.

Le poinçon de toiture est toujours composé de 3 parties :

  • un socle ou porte poinçon qui est scellé sur une tuile ;
  • un pied ou manchon ;
  • une pointe décorative.

A quoi sert un épi de faîtage ?

L’utilisation de l’épi de faîtage est attestée depuis le XIe siècle. Sa fonction première était d’assurer l’étanchéité de la toiture au niveau du poinçon c’est-à-dire la pièce maitresse de la ferme dans une charpente traditionnelle ou au sommet d’un toit à 4 pans ou de chaque côté d’un toit à 2 pans, cette zone étant très vulnérable aux infiltrations. Généralement, il s’agissait d’un simple pot de terre cuite scellé sur le poinçon.

Petit à petit, à la fonction utilitaire du poinçon de toiture, s’est ajoutée une dimension sociale et décorative. Il est en terre cuite, en faïence, en métal, finement travaillé et coloré. Il couronne les plus beaux toits des habitations et les pigeonniers seigneuriaux.

Aujourd’hui sa fonction n’est plus que décorative. Il peut éventuellement servir de base à une girouette mais généralement, il se suffit à lui-même.

Quel matériau pour un poinçon de toiture ?

A l’origine, il était en terre cuite éventuellement en métal.
Aujourd’hui vous le trouvez en terre cuite, en terre cuite émaillée ou en métal (fer, zinc, plomb, cuivre).

Le matériau de l’épi doit être accordé à celui de la toiture : terre cuite émaillée ou non pour un toit recouvert de tuiles en terre cuite, métal pour un toit recouvert de feuilles métalliques (zinc, cuivre) ou en ardoises.

Quel ornement pour un épi de faîtage ?

Les formes des poinçons sont très diverses :

  • Formes géométriques : boule, épi, pointe, pyramide, bilboquet, rinceaux, flamme, pot à feu (vase terminé par une flamme), etc.
  • Formes zoomorphes : coq, oiseau, chat, cheval, dragon, etc.
  • Formes phytomorphes : pomme de pin, ananas, composition florale, etc.

Les ateliers qui fabriquent des poinçons peuvent s’inspirer d’épis historiques ou créer des poinçons originaux. Généralement ils proposent aussi des créations sur mesure : vous pouvez ainsi composer votre épi de toiture selon vos goûts et vos désirs.

La hauteur d’un poinçon dépend du motif décoratif. Il va d’une trentaine de centimètres à plus d’un mètre (1.20 m, 1.40 m et plus). Pour ne pas paraître ni trop petit ni trop grand, la taille de l’épi doit être équivalent à environ 10 % de la hauteur du bâtiment.

Quel est le prix d’un poinçon de toiture ?

Le prix d’un épi de toiture va de moins de 100 € pour un épi en fer de série à plus de 1 000 € pour un poinçon en terre cuite vernissée, en zinc ou en cuivre sur mesure. Cette grande différence de tarif s’explique par le choix du matériau et surtout par la complexité du motif.

Comment poser un poinçon de toiture ?

Les différents éléments du poinçon s’emboitent les uns dans les autres autour d’une tige filetée (ou d’un tirefond) qui assure la stabilité de l’ensemble.

  • La tige doit obligatoirement être fixée à la charpente ; son diamètre et sa hauteur dépendent du poids et de la hauteur de l’épi ;
  • le porte poinçon est enfilé sur la tige et scellé à la toiture avec du ciment ;
  • le manchon et la pointe décorative sont enfilés sur la tige au-dessus du porte poinçon ;
  • ces différents éléments sont solidarisés entre eux avec un joint de silicone afin que l’ensemble conserve une certaine souplesse et puisse osciller dans le vent sans se casser

Attention, la fixation d’un poinçon de toiture est à réserver à un professionnel car, même si elle paraît facile, le danger à travailler au sommet d’un toit est bien réel. D’autre part, un épi mal fixé peut endommager la toiture en se décrochant.

Le saviez-vous ? L’artisan qui façonne des ornements de toiture est appelé ornemaniste.

Facebook Twitter LinkedIn Pinterest Mail Commentaire


Le poinçon de toiture (épi de faîtage) : comment le choisir ? Les avis et commentaires