Ragréage et préparation du sol avant la pose d'un carrelage

La préparation du sol, et au besoin la réalisation d'un ragréage, est la première étape cruciale pour réussir la pose d'un carrelage. Pourtant, de trop nombreux bricoleurs ont tendance à la négliger. Comment apprêter son sol et procéder à un ragréage le cas échéant ? Explications.

La préparation du sol avant la pose d'un carrelage

Avant d'envisager la pose d'un carrelage, le sol doit avoir été préparé au préalable.

Cette préparation passe d'abord par un nettoyage, quel que soit le type de surface, déjà carrelée ou parquetée par exemple. Pour ce faire, les poussières, saletés et autres résidus sont enlevés, au moyen d'un aspirateur, et en insistant particulièrement sur les joints s'il y a lieu.

Le nettoyage s'accompagne ensuite d'une vérification de l'état général du sol pour s'assurer qu'il est bien net, c'est-à-dire qu'il ne comporte ni creux, ni écarts de niveau supérieur à 5 millimètres. Dans le premier cas, les petits creux peuvent être rebouchés individuellement avec du mortier, puis lissés. Dans le second, un ragréage de toute la surface est indispensable pour corriger tous les défauts et obtenir un sol de niveau pour la pose du carrelage.

Aussi, si le ragréage est nécessaire, il n'est envisageable que sur une épaisseur comprise entre 3 et 10 millimètres (voire 20 maximum), auquel cas il doit être réalisé une chape ou une dalle en béton. De plus, possible sur de nombreux types de sols, le ragréage ne l'est pas toutefois sur la moquette, le parquet flottant et les dalles souples.

La réalisation d'un ragréage

Après nettoyage, deux éléments du sol doivent être contrôlés pour pouvoir procéder au ragréage :

  • Son taux d'humidité, qui se vérifie à l'aide d'un bout de film plastique mis sur la surface. Si au bout de quelques heures, celui-ci réagit en formant de petites gouttes d'eau, c'est alors que le sol n'est pas sec. Le plus souvent, il suffit de laisser le temps nécessaire au séchage de la dalle ou de la chape précédemment réalisée (minimum 45 jours). Pour tout autre problème de remontées d'humidité, la pose d'un film de polyéthylène permet d'isoler le sol ;
  • Sa porosité, qui est testée en mesurant le temps qu'une goutte d'eau, à la surface, met à être absorbée, et qui permet d'appliquer sur le sol le primaire adapté. On en distingue ainsi 3 catégories : primaire pour support très poreux (absorption en moins d'une minute), normal (entre 1 et 5 minutes), ou non poreux (fermé, absorption en plus de 5 minutes).

Ce n'est qu'alors que l'enduit de ragréage peut être préparé en s'assurant qu'il est adapté à la nature du sol (dalle ou chape, ou surface déjà carrelée) et en respectant bien la notice d'utilisation (dosage...).

L'enduit de ragréage peut ensuite être posé à l'aide d'une truelle flamande (ou d'une pompe pour les grandes surfaces), en opérant des mouvements circulaires par zone d'un à deux mètres carrés, et en démarrant toujours dans le coin opposé à l'ouverture de la pièce.

Une fois terminée, ne reste plus qu'à respecter le temps de séchage, en faisant attention aux courants d'air qui peuvent entraîner des fissures, pour ensuite passer au collage du carrelage.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Sols et plafonds

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
CARRELAGES

RAGRÉAGE ET PRÉPARATION DU SOL AVANT LA POSE D'UN CARRELAGE
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS