Les eaux pluviales inondent mon terrain, que faire ?

Zone géographique sujette aux précipitations, terrain pentu, nature de sol imperméable... les eaux pluviales peuvent être un vrai calvaire provoquant des inondations à répétition, aussi bien de vos espaces verts que de votre habitation. Que dit la Loi en matière de gestion des eaux de pluie ? Quelles solutions mettre en œuvre pour éviter les inondations ? Éléments de réponse.

Les eaux pluviales inondent mon terrain, que faire ?

Les eaux pluviales inondent mon terrain, que faire ?  © 4elevens - Fotolia.com

La gestion des eaux pluviales, les grands principes

La gestion des eaux pluviales repose sur plusieurs textes de référence.
Le Code civil prévoit tout d'abord que chaque propriétaire profite à sa convenance des eaux de pluie qui sont sur son terrain. Celles-ci doivent se déverser sur son propre terrain ou sur la voie publique ; la commune peut, dans ce cadre, imposer une taxe annuelle pour sa gestion.
Aussi, sans système particulier de collecte, les eaux pluviales tombées chez vous peuvent venir à s'écouler chez vos voisins, et vice-versa, notamment en raison du niveau de pente du sol. Cette situation, définie comme une servitude d'écoulement naturel, doit être acceptée par chaque voisin qui ne doit en aucun cas l'aggraver au profit de l'un ou de l'autre (construction d'un mur ou autres travaux par exemple).
Par ailleurs, pour les habitations à toute proximité, chacun est tenu d'installer des gouttières pour que l'eau tombée sur le toit de son logement tombe directement sur son propre terrain et non celui du voisin, à moins qu'il s'agisse de maisons mitoyennes.
Enfin, certaines communes fixent, dans leurs documents d'urbanisme, une obligation de raccordement pour les eaux pluviales, notamment lors des demandes de permis de construire.

Les solutions pour collecter les eaux de pluie et éviter les inondations de son terrain

Il existe différentes solutions pour gérer les eaux de pluie et limiter, voire anéantir, les risques d'inondation. Dans tous les cas, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour choisir celle la mieux adaptée à son terrain.

Les récupérateurs d'eaux de pluie, tonneaux ou cuve enterrée par exemple, font partie des moyens de collecte les plus connus. Selon le système, les eaux pluviales peuvent être réutilisées pour l'arrosage des espaces verts. Cependant, à moins d'une installation spécifique, ils ne permettent pas de réguler la gestion du trop plein du récupérateur.

Les toits-terrasses, très en vogue ces derniers temps notamment s'ils sont végétalisés, sont une autre solution puisqu'ils retiennent les eaux qui s'évaporent une fois les intempéries terminées et qui peuvent être renvoyées à la terre mais de manière maîtrisée.
Les tranchées, fossés ou noues végétalisées permettent de leurs côtés de retenir les eaux en limite de propriété.
Enfin, les puits d'infiltration, bassins, et jardins de pluie sont d'autres alternatives pour éviter les inondations de son terrain.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Plomberie et eau

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
DÉPANNAGE PLOMBERIE

LES EAUX PLUVIALES INONDENT MON TERRAIN, QUE FAIRE ?
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS