Fenêtre et fuite d’air : que faire ?

La fenêtre est un élément très important dans l’isolation d'une habitation. Celle-ci peut être source de déperdition de chaleur qui est souvent causée par une fuite d’air. Comment conserver une isolation thermique optimale et identifier les sources de perte de chaleur ?

Fuite d’air par la fenêtre

La moindre fuite d’air au niveau des ouvertures (fenêtres mais aussi portes) peut causer des déperditions de chaleur non négligeables (jusqu’à 30% des pertes totales). Cela se répercute inévitablement sur la facture d'énergie et altère l’efficacité des systèmes de chauffage.

Dès le moment où l’on constate un filet d’air autour du cadre d'une fenêtre, des mesures doivent être prises rapidement. Il s’agit alors de remédier à une mauvaise étanchéité et faire en sorte que les raccords ne laissent plus filtrer d’air. Pour optimiser l’isolation thermique, un calfeutrage s’impose. Cette opération peut se faire à l’aide de mastic de vitrier, de la pâte à bois ou encore du plâtre. Le mastic d’étanchéité et la mousse injectée sont également envisageables mais ces produits peuvent renfermer des composants volatils toxiques et doivent donc être utilisés avec précaution.

Il convient de souligner que la fuite d’air peut aussi être causée par une négligence : une fenêtre mal fermée par exemple.

Vitrage des fenêtres et déperdition de chaleur

En dehors des fuites d’air, les vitrages peuvent aussi constituer une véritable passoire à chaleur. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on retrouve de moins en moins le simple vitrage sur les fenêtres. Ce type de verre réduit en effet les performances d’isolation d’une habitation. Pour offrir un minimum d’isolation thermique, le verre doit être épais, multi-couches ou avoir subi des traitements spécifiques.

Aujourd’hui, et plus particulièrement depuis l’entrée en vigueur de la réglementation thermique, le double vitrage constitue un élément minimum pour équiper les fenêtres et pour maximiser l’isolation. Les technologies ne cessent d’évoluer et on retrouve des vitrages toujours plus performants. C’est ainsi que l’on peut opter pour les doubles vitrages ou triples vitrages dotés d’une lame d’air ou mieux de gaz.

Enfin, il faut savoir que le matériau dans lequel la fenêtre est réalisée joue également un rôle dans la déperdition de chaleur. Le PVC se révèle très performant et, contrairement aux idées reçues, l’aluminium avec rupture de pont thermique est également un excellent isolant. En définitive, il s’agit surtout d’une question de goût, de préférence mais surtout de possibilités financières. Mais il est essentiel de faire la « chasse aux fuites d'air », une grande source de dépenses énergétiques.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis Fenêtres

        
TOUS LES CONTENUS DE A À Z
CHANGEMENT ET RÉNOVATION

FENÊTRE ET FUITE D’AIR : QUE FAIRE ?
Les avis et commentaires

ANNUAIRE DES PROFESSIONNELS DE FRANCE
nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

DOSSIERS

GALERIES PHOTOS

PRODUITS